Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mardi 30 août 2011

Rassurez-moi...

Oui, rassurez-moi s'il vous plait : la Gauche à bien l'intention de bouter NabotLéon hors de son palais ?
Nous sommes d'accord ? Bien.
Pour y parvenir, ce qui est loin d'être une formalité, elle doit bien concentrer ses tirs sur le seul ennemi, c'est à dire la droite ?
Toujours d'accord ? Parfait.

C'est donc dans cet esprit constructif que Michel "Gaga" Rocard a apporté sa contribution à cette future victoire en bavochant : "DSK est tout bonnement victime d'une maladie mentale qui l'empêche de contrôler ses pulsions..."
Boum, servez chaud !
Heureusement, une telle forfaiture ne pouvait rester sans réponse. S'arrachant du fond de sa niche dans les jardins de l'Elysée, l'ineffable Jack Lang, dit "Jack la Flagorne" est aussitôt monté au parapet : "Je crois que Michel Rocard a quelques difficultés aussi à maîtriser les siennes, de pulsions. Quand on est comme ça en public, sur des questions privées, on s'impose un minimum de retenue..." 
Et question retenue, vous pouvez lui faire confiance à l'Obséquieux.
Pour ne pas être en reste et paraître "out", Laurent Fabius dit "Lolo l'Antiquitaire," ex 1er ministre de l'époque du crétacé supérieur, s'est senti obligé d'en remettre une couche : "Je ne savais pas que Michel Rocard était un expert médical international reconnu..."
Il a de l'humour le bougre !

Quand je les entend, je claque des dents et j'ai besoin d'être rassuré. Ca va quand même pas être comme ça jusqu'aux élections ?
Si ?
Il n'y aura donc personne capable de leur fermer la gueule ? De leur dire qu'ils nous emmerdent ? Qu'avec leur ego sur-dimensionné ils nous pourrissent la vie ? Qu'en les entendant le Grand Mamamouchi frotte vigoureusement ses petites mains l'une contre l'autre ? Qu'il jubile ?
Non ? Alors, il nous faut peut-être commencer à  désespérer.
Sauf que rien n'est perdu car à droite aussi, ils ont leurs spécialistes de la phrase qui tue. Un exemple, au hasard : Frédéric Lefebvre.
Aaaaah Lefebvre ! Un pur produit de notre système où même le plus minable des politicards fini par obtenir un bout du fromage. Ancien porte flingue de Sa Grandeur, il défouraillait avec haine hargne sur tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à une idée de gauche. Sans pitié le Fredo. Une telle servilité fidélité devait bien être récompensée un jour où l'autre. Il l'a attendu sa place au gouvernement. Comme il commençait à s'impatienter, Fillon l'a finalement casé dans un sous-ministère totalement inutile et donc où s'il ne risque pas de faire des conneries, il peut continuer à en débiter à la chaîne.
Mais contrairement aux trois pieds nickelés de gauche, il a une excuse : c'est un con.
Bon. Je suis rassuré. Un peu...
Portez-vous bien








vendredi 26 août 2011

Une stratégie claire...

Le Grand Chambellan Fillon nous a annoncé les mesures destinées à réduire la dette publique de notre pays. Comme son Saigneur et Maître, NabotLéon 1er, il est incapable de proférer un gros mot, par exemple le mot "rigueur".
Moi qui ne suis pas si policé, je peux ! Fillon, tu nous prend pour des cons ! (c'est pas un scoop) !

mercredi 24 août 2011

Chiche...


"Nous, présidents ou dirigeants d’entreprises, hommes ou femmes d’affaires, financiers, professionnels ou citoyens fortunés, souhaitons l’instauration d’une "contribution exceptionnelle" qui toucherait les contribuables français les plus favorisés. Cette contribution serait calculée dans des proportions raisonnables, dans le souci d’éviter les effets économiques indésirables tels que la fuite des capitaux ou l’accroissement de l’évasion fiscale.....etc...etc..."


C'est par cette déclaration que quelques personnalités, parmi les plus fortunées de France, s'invitent dans le débat sur l'état de nos finances.
Elles se portent volontaires pour participer à l'effort national qui s'impose.
Et bien chiche !
Mais ne soyons pas dupes de la manœuvre. En proposant spontanément leur aide, ces gens produisent un écran de fumée derrière lequel ils ont l'intention de continuer à se remplir les poches en vidant les nôtres.
Sauf si...
Sauf si cette "contribution exceptionnelle", appliquée immédiatement, se transforme ensuite en  contribution régulière, par une réforme radicale de notre fiscalité qui, entre autre,  imposerait les revenus du capital à l'égal de ceux du travail...
Sauf si le plan de redressement que nous annoncera ce soir Fillon, 1er Chambellan de notre Tyran Bien Aimé, propose des efforts équitablement répartis, préservant la protection sociale (ceci n'est pas un gros mot) qui ménage les plus démunis...
Sauf si la nouvelle politique réclamée ne se résume pas à une réduction drastique de la puissance publique (moins d'état, le rêve de tous les libéraux) et une flexibilité accrue de l'emploi...
Sauf si NabotLéon supprime les niches fiscales qui ont outrageusement enrichi ses amis et que ceux-ci (c'est une proposition de Ségolène Royal ce matin sur RMC) remboursent les chèques encaissés depuis 4 ans au titre du bouclier fiscal...
Sauf si...Sauf si...sauf si...
Alors, gesticulation médiatique d'une caste souhaitant détourner l'attention ou frémissement d'une évolution des mentalités ?
L'avenir nous le dira...
En attendant, portez-vous bien.

PS qui n'a rien à voir : tous ces sombres évènements ne doivent pas nous faire oublier que cet après-midi, l'OL joue son avenir en Champion League au fin fond de la Russie, à 18H. Allez les Gones !

mardi 23 août 2011

Affaire DSK- Episode 8 (et fin) ?


Libre !
Libre ET innocent !
Enfin quelques heures de patience encore.
La patience, c'est justement ce qui manque le plus à certains.
A Jack Lang par exemple. Sans perdre un instant, il a immédiatement proféré sa première connerie en espérant voir DSK jouer un rôle dans la campagne, puis, craignant ne pas avoir été entendu il affirme que "dès le premier jour j'avais l'intuition qu'il était victime d'une poursuite juridictionnelle qui n'était pas fondée..."
D'autres ne sont pas en reste. Jean-Marie Le Guen se réjouit que DSK "retrouve sa liberté d'action et de parole qui sera tant utile à notre pays..." André Vallini estime que " c'est une très bonne nouvelle ...pour les socialistes français". JC Cambadélis parle "d'un pas de plus pour lever l'injustice...". Quand à Michelle Sabban....Vous ne connaissez pas Michèle Sabban ? C'est elle qui dès l'annonce de l'arrestation de DSK avait dénoncé un complot international ! Adoratrice inconditionnelle du Bouc, au point d'en paraître suspecte, elle se dit "très heureuse..."
Sans aucune vergogne, ces braves gens se ruent devant les micros pour se réjouir de la prochaine liberté retrouvée de leur idole. C'est qu'ils ont tous politiquement perdu très gros dans cette affaire. Pour eux, une victoire de leur étalon poulain était probablement synonyme d'un accès au pouvoir et à ses fromages. Ils espèrent encore sauver les meubles.
Grand bien leur fasse...
Martine Aubry fait preuve de son audace habituelle  en déclarant : "il faut évidemment attendre que le juge confirme demain" et François Hollande s'en fout, bien assis sur le sondage par lequel 42% des sympathisants de gauche (49% chez les socialistes) souhaitent le voir désigné candidat.
Et moi ?
Bien que lui reconnaissant de grandes qualités, je n'ai jamais été un fervent du DSK d'avant.
LE COUPLE PRESIDENTIEL SUR LES CHAMPS
Je le suis encore bien moins du DSK d'après.
Sans faire de prosélytisme, je considère qu'un homme (ou une femme) qui aspire aux plus hautes fonctions de la République se doit d'avoir un minimum de tenue et rigueur morale.
Pour l'exemplarité qu'il se doit montrer vis à vis de ses concitoyens, pour l'image de notre pays dans le monde. Avec un érotomane et une cocue magnifique à l'Elysée, la France aurait belle allure.
Car l'abandon des poursuites signifie seulement que le procureur doute de sa capacité à convaincre les 12 membres d'un jury populaire de la culpabilité de DSK. Il y a eu comportement inacceptable avéré et ceci disqualifie politiquement cet homme.
Définitivement.
Alors qu'il rentre en France, qu'il continue sa vie de débauché avec la complicité bienveillante de sa femme puisqu'elle a l'air d'accepter cette situation, mais surtout, surtout, qu'il FERME SA GUEULE.
Moi, c'est mon avis.
Et vous ?
Portez-vous bien.


vendredi 19 août 2011

Fait chôôôôô...

Fait chôôôôô...
Dans les t-shirts et les maillots.
Tout ceux qui ont passé leurs vacances en k-way et gros pulls sont heureux de retrouver une belle chaleur estivale sur leurs lieux de travail. Surtout s'ils n'ont pas la clim....Tant pis pour eux et tant mieux pour les Aoûtistes.
Mais trop c'est trop !
Hier, à 22H00, il faisait 28° dans le jardin ! Heureusement un gros orage est venu rafraîchir l'atmosphère et nous a permis de bien dormir un peu mieux moins mal. Malheureusement, la météo nous annonce des journées similaires au moins jusqu'à lundi. Les ventilateurs vont fumer...
Fait chôôôôô...
Et quand ça fait chaud, ça fait soif ! Et quand on boit plus, forcément à un moment ou un autre, il faut évacuer ; C'est ce qui est arrivé à ce pauvre Gérard Depardieu, saisi d'une présente envie au moment du décollage de son avion. Devant l'obstination scandaleuse de l'hôtesse qui lui refusait l'accès au toilettes, le malheureux n'a eu d'autre solution que de soulager dans une bouteille en plastique. Vu les quantités de liquides absorbées par le Gégé, ladite bouteille, bien qu’étant  un magnum de 2 litres, n'a pu contenir la totalité de la miction et un partie du liquide s'est répandu sur la belle moquette du zinc. D'où retard de 2 heures au décollage. Sacré Gégé ! C'est une star, une vraie !
Fait chôôôôô...
Mais il est un lieu où il fait encore plus chaud ! C'est sur mes PEA (Plan Epargne en Actions). Là aussi c'est la canicule, c'est même carrément la fonte. Un peu plus tous les jours. D'ailleurs, pour éviter de sombrer dans la déprime, tel l'autruche, je m'enfonce la tête dans le sable (chaud) et je ne vais plus consulter mes relevés.
Pour redresser la situation, je place tous mes espoirs dans la ferme intervention de notre bien-aimé tyran...

Non, là je décooooooone !

Chaque fois qu'il l'ouvre se produit un double phénomène :
     1) JF Copé se livre immédiatement à un léchage en règle en glorifiant sur tous les médias l'action de Sa Grandeur, sauveur du monde auto-proclamé ; 
     2) La Bourse se casse la gueule ! Car les boursiers sont bien plus objectifs que la masse bêlante des laudateurs de Sa Majesté : il savent depuis longtemps ce que valent les promesses de NabotLéon et ils ne sont pas dupes.
Fait chôôôôô...
Ce n'est sans doute pas la chaleur qui fait réagir Warren Buffet. Troisième fortune mondiale, l'homme en appelle à un relèvement des imôts et taxes pour les plus riches de ses pairs et ce dans un geste de solidarité pour ses concitoyens. 

En France aussi nous avons des âmes charitables qui sont prêtes à plus de solidarité.
Maurice Lévy par exemple, président du directoire de Publicis. Ce brave homme se répand dans le journal Le Monde pour expliquer sa position et surtout ses propositions pour combattre la crise.
(si vous avez la force de lire jusqu'au bout c'est ici : En-finir-avec-le-deficit-des-finances-publiques)
Moi, je veux bien le croire. Quelques remarques cependant :
     -Sa fortune personnelle est passée de 150m€ en 2010 à 176m€ en 2011. +17% (si vous voulez  pleurer rire un peu, comparez avec votre propre augmentation !
     -Il n'est "que" la 238ème fortune française. A l'heure où je mets sous presse, je n'ai pas entendu les 237 autres s'exprimer sur le sujet.
     -Il ne prend aucun risque : Notre Grandeur s'est fait élire contre l'impôt. A grands coups de réformes et de niches fiscales, il a outrageusement favorisé les classes sociales les plus riches (en misant bien évidemment un retour sur investissement pour "après"). A quelques mois d'une échéance électorale capitale pour laquelle il semble (pour l'instant) mal parti, il ne va surement pas se tirer une balle dans la talonnette en mécontentant ses bons amis.
Fait chôôôôô...
On nous annonce pour le 24/08 des mesures importantes. Nous verrons ce qu'il en est, mais il y a fort à craindre que les principaux "bénéficiares" de ces mesures soient vous. Et moi ! Selon le bon principe de la Royauté : "plutôt que prendre beaucoup aux riches, il vaut mieux prendre un peu aux pauvres : ils sont beaucoup plus nombreux".
Et j'ajouterai qu'ils ont la fâcheuse tendance à la fermer et baisser la tête.
Actuellement, l ne fait pas bon vivre pauvres dans un monde de riches. Et si nous inversion la tendance ?
IL NE FAIT PAS BONS ETRE RICHES DANS UN MONDE DE PAUVRES !
D'accord ? oui ? Mais comment faire ? En utilisant la 1ère arme à notre disposition, le bulletin de vote !
Commencez donc à y réfléchir et en attendant, Portez-vous bien.

   


lundi 15 août 2011

Le meilleur placement...

Lorsqu'on est pas riche (et peut-être aussi lorsqu'on l'est, mais là je n'ai pas d'éléments pour juger), on est toujours inquiet pour les trois sous qu'on a péniblement mis de côté.
Alors on cherche à les préserver en espérant qu'ils fassent quelques petits.
Oui, mais comment ?
Le nombre de produits d'épargne possible donne le vertige, et à moins d'être un spécialiste, mieux vaut s'en remettre à un professionnel.
Sa banque par exemple.
Prenez un PEA qu'ils m'ont dit.
Ca vous permettra en versant régulièrement un peu d'argent de de vous constituer un complément de retraite. Vous n'avez à vous occuper de rien, la banque gère tout.
Et puis, c'est sans risque car sur le long terme, la bourse est toujours gagnante.
Bon, pourquoi pas ? Allons-y, ouvrons un PEA.
Je suis prêt à parier que vous êtes un certain nombre à avoir fait de même.
Les années que j'affiche au compteur ne me préserve pas d'une certaine naïveté, pour ne pas dire d'une naïveté certaine. Jusqu'à un passé relativement récent, je croyais qu'une banque était un organisme à qui je confiais mes économies et qui se chargeait de les gérer en bon père de famille.
En fait, pas du tout !
Imaginez que nous jouions ensemble à Euro Millions. Toutes les semaines, vous me confier 20€ que je place joue pour vous. Malgré le peu de retour, vous continuez à me faire confiance. C'est que je suis malin. A chaque fois que ça gagne, je vous reverse une partie du gain afin de vous rassurer. Et ça marche.
Pareil pour la banque. Elle joue au loto avec votre argent.
C'est ce qu'elle appelle le "sans risque".
Pour elle.

Sur le long terme la bourse est toujours gagnante !

C'est l'antienne répétée à l'envi par les banques et par tous les investisseurs. Je n'avais jamais (tant pis pour moi) analysé cette phrase mot à mot. Livrons nous ensemble à cet intéressant exercice :
"le long terme" : que signifie exactement "le long terme" ? Qu'en dépit des hauts et des bas du cours des actions, l'épargnant est gagnant sur une durée disons de 8/10 années. Cette règle s'est effectivement appliquée régulièrement ces dernières décennies. Sauf que nous avons essuyé un krach en 2008 et que les compteurs ont été remis plus qu'à zéro ; et pour ceux qui n'avaient pas bien compris, bis repetita cette année. Je suis, tu es, nous sommes rincés...Si ça continue (et il n'y a pas de raison que ça s'arrête), le long terme me permettra de retrouver mes petits vers l'an 2317...
"la bourse" : à l'origine, la bourse n'avait une seule  vocation qui justifiait son existence : permettre aux entreprises de financer leurs activités et de se développer en vendant une partie de son capital à des investisseurs, qui en retour touchaient une part des bénéfices réalisés. Ca, c'était avant. Aujourd'hui, la bourse est une concurrente de la Française des Jeux et des Casinos. Seule différence ? Des règles de fonctionnement bien moins transparentes.
"gagnante" : On parle de milliards évaporés. Pas pour tout le monde. La bourse fonctionnant sur le principe "je vends-tu m'achètes", il y a forcément quelqu'un qui ramasse la mise.
Quelqu'un ? Les banques françaises ont versé près de 2 milliards de bonus en 2010. Un record.
Une banque a versé le bonus moyen le plus élevé : 291000€.
Tiens, c'est la BNP...
Tiens, c'est ma banque...
En 2010, monsieur Benoit PROT, directeur général de BNP, a touché 2.6 millions d'€uros. Sur cette somme, 1 674 053€ d'intéressement sur le résultat soit +17.6%.
En clair, plus le rendement de mes placements baisse, plus le patron de ma banque gagne !
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer le phénomène ?
Ma conclusion est que, par les temps qui courent, le meilleur et le plus sûr endroit pour placer mon argent est sous mon matelas. Mais chuuuuut ! Faut pas l'ébruiter !
Filez compter les quelques picaillons que votre banquier vous a généreusement laissés et portez-vous bien.


3000


Je vous remercie pour les 3000 vues de mon blog. (Cap franchit le 14/08 vers 22H00).
Je ne vais pas vous faire le coup à chaque fois. Je me contenterai désormais de marquer le passage au millier supérieur.
J'espère continuer à vous intéresser.
A bientôt.

dimanche 14 août 2011

In God we trust...

Ce matin , tranquillement installé, je petit-déjeune en regardant les infos sur BfmTv. Pas grand chose de nouveau, quand soudain, un reportage apparemment anodin, sur un sénateur américain qui semble tenir la corde pour être le prochain candidat à la présidentielle US.
Vous savez quoi ? Il m'a foutu les jetons ce con là.
Rick Perry qu'il s'appelle. Il est gouverneur ultra-conservateur de l'un des états les plus conservateurs des States, le Texas. Il en est à son 3ème mandat après avoir succédé à W.Bush, une référence.
Sa ligne politique est simple, pour ne pas dire simpliste : moins d'impôts, moins d'aides sociales (sous-entendu pas de feignasses), pas de sécurité sociale, réductions budgétaires à la hache. Le niveau d'éducation au Texas est l'un des plus bas des Etats-unis
Avec lui, au Texas, il vaut mieux être blanc riche et en bonne santé que noir pauvre et malade.
Lors du discours qu'il a prononcé pour annoncer sa candidature, il a déclaré : "Nous avons oublié (les Américains) qui nos a créé , nous bénit et nous protège..."
Car c'est un candidat évangélique. Il voit la main de Dieu en toutes choses et commence ses meetings par une prière. A t-il prié chaque fois qu'il a fait exécuter un condamné à mort ? 200 exécutions capitales sous ses mandats (record US, série en cours). Il est intransigeant avec les criminels,  Il ne craint pas l'erreur judiciaire, et lorsqu'on lui apporte les preuves de la probable innocence des condamnés, il s'assoit dessus. (affaires Medellin et Willingham, voir sur internet pour ceux qui veulent creuser).
Bref, un drôle de coco, inquiétant à souhait, probablement le bras politique des tenants d'un libéralisme extrême. Pour eux, l'ennemi c'est Obama, avec ses idées communistes de se préoccuper du sort des plus défavorisés. D'autant que, last but not least, il est noir....
Porté à la tête des USA, s'ouvrirait une ère de libéralisme effréné où tous les coups seraient permis, avec un seul et unique objectif : faire du fric. Et prier !
En Europe aussi nous avons les mêmes individus. Le problème, c'est qu'ici ils avancent masqués.
Il n'en sont que plus dangereux.
J'aurai l'occasion de vous en parler prochainement.
Restez éveillés et portez vous bien.

samedi 13 août 2011

Orange amère...

 Je vais vous entretenir d'Orange.
Pas la couleur, ni le fruit (j'adore), ni la ville.
Mon propos se rapporte à l'opérateur de téléphonie avec lequel j'ai vécu la mésaventure que je vais vous conter.
En février, je suis en vacances à l’île d'Oléron. Mon téléphone sonne. Au bout du fil, une voix semble -t-il féminine me parle de mon forfait mais en s'exprimant dans un français "exotique"(restons correct). Ne  comprenant rien à ce qu'elle exprime, d'autant que la qualité de la ligne est très mauvaise, je met fin à la communication.
Quelques jours plus tard, le 26/02 précisément je reçois un texto que  je vous livre tel quel :
"Orange info : à partir du 26/02/2011, vous disposez de l'option privilège 30 mn tous réseaux pendant 12 mois. Votre abonnement est prolongé de 12 mois. Merci."
Je fais alors immédiatement le rapprochement avec l'appel reçu quelques jours auparavant et noir de rage, j'écris une lettre recommandée avec AR, refusant non seulement le cadeau, mais résiliant mon forfait. (l'échéance étant au 16 avril).
Surprise ! Je reçois un nouveau courrier d'Orange me remerciant de ma fidélité et me confirmant les nouvelles options de mon forfait...
Re-lettre recommandée avec AR. Non mais je rêve...
Les factures continuent de tomber tous les mois, sans préjudice pour ma bourse puisque j'avais pris la précaution de faire annuler les prélèvements auprès de ma banque.
Le 9 avril, courrier d'Orange me priant de régler la dernière facture. Je réponds par un courrier leur rappelant l'historique de l'affaire. Pour toute réponse, je reçois une injonction de payer sous peine de poursuite.
Fin juillet je reçois une facture de frais de résiliation pour le forfait restant à courir et de solde débiteur pour la modique somme de 208€.
La cerise sur le gâteau arrive fin juillet sous forme d'un courrier d'un institut de recouvrement me priant aimablement de régler ma dette dans les meilleurs délais, plus 12 petits euros pour leurs faux-frais et me mettant en garde contre les éventuelles poursuites judiciaires qui ne manqueront pas de suivre en cas de non paiement.
Nouveau courrier à l’officine (avec copies de toutes les pièces justificatives) leur précisant que je ne paierai pas un seul centime à Orange pour les raisons, exposées dans ma lettre.
J'attendais tranquillement la suite des évènements lorsque mardi je trouve sur mon répondeur téléphonique maison un message d'Orange Mobile. Une charmante personne (féminine) m'explique qu'il y a eu une erreur et que ma résiliation, bien qu'ayant été effectuée dans les délais impartis, n'avait pas été prise en compte (sans blague !). La situation allait être régularisée, un avoir annulant toutes les factures indues allait m'être envoyé (sous un délai de 3 semaines quand même !!!!) et merci de bien vouloir nous excuser.
Ben voyons, c'est tellement simple.
Voici donc mon problème résolu, au bout de 6 mois, l'envoi de trois lettres recommandées avec AR et une menace de poursuites judiciaires au cul....
La morale de cette histoire :

FUYEZ ORANGE DES QUE VOUS LE POURREZ !

N'allez pas pour autant vous jeter dans les bras de SFR et autres Bouygues : c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
Allez plutôt explorer du côté des opérateurs virtuels. J'ai pour mon smartphone un abonnement chez La Poste Mobile (ex Simplicime) comprenant 2H de communication, sms et internet illimités, le tout pour 26.90€ par mois, sans aucun engagement. Mon épouse quand à elle achète des minutes au fur et à mesure de ses besoins chez Simyo, là encore sans aucun engagement d'aucune sorte.
Si vous êtes intéressés, c'est ICI : http://www.simyo.fr/telephonie-mobile/home.html pour Simyo et pour La Poste Mobile, c'est ICI : http://www.lapostemobile.fr/ (publicités gratuites..)
      


vendredi 12 août 2011

Cap2blag

Catastrophes naturelles, guerres, attentats, émeutes, chômage, récession et, pire que tout, mauvais temps pendant vos vacances...
Ah faut être costauds pour garder le moral...
Une seule solution, à la portée de tous et gratuite : le rire.
J'ai pensé à vous en créant ce nouveau site : Cap2blag.
Vous y trouverez tout et rien, à boire et à manger, du maigre et du gras (et même du très gras), des images, des dessins, des histoires (censées être drôles), des articles, des vidéos, des liens vers d'autres blogs d'humour,  le tout n'ayant qu'un seul but : vous détendre  et vous faire oublier ne serait-ce que quelques instants la grisaille des temps présent.
Je tiens à vous prévenir : toutes les publications ne seront pas forcément de bon goût, le politiquement incorrect étant la règle de base du site, partant du principe que le meilleur rire est souvent graveleux, il faut vous attendre à quelques horreurs :=)

N'hésitez pas à vous connecter. Pour cela, deux possibilités :
     -A partir de Cap2blog, en cliquant à droite sur l'image du gros qui rigole ;
     -En ajoutant  cette adresse dans vos liens favoris favoris

Le site sera régulièrement mis à jour et contrairement à d'autres substances, vous pourrez :
CONSOMMER SANS MODERATION

Pour me contacter, une  adresse dédiée : Cap2blag@sfr.fr

That's all folks !

lundi 8 août 2011

Scoop mondial

Voici l'info lue dans l'Equipe.fr de ce jour :




Mais petits veinards que vous êtes, Cap2blog fait encore plus fort.
Selon une indiscrétion du site Cap2foot, je suis en mesure de vous révéler, en EXCLUSIVITE MONDIALE, la photo de la prochaine recrue du Réal de Madrid.

La voici telle qu'elle nous a été transmise :





En revanche, impossible pour l'instant de savoir s'il sera droitier ou gaucher.

Portez-vous bien.













Je suis en colère...

Ce matin, je suis en colère, limite révolté en attendant encore les bonnes nouvelles.
Pourquoi suis-je en colère ? (malgré la belle victoire de l'OL) ?
Voici :
Lorsque la crise survint, les banques vacillèrent. Certaines risquaient même, mot horrible, la faillite.
Habilement motivés par les lobbies financiers, nos dirigeants, tous unis derrière NabotLéon, prirent alors les mesures qui s'imposaient et les banques furent sauvées du désastre annoncé.
Question : fallait-il sauver les canards boiteux ? La situation a été engendrée par la rapacité sans limite des banques, créant sans cesse des produits financiers plus pourris les uns que les autres pour le seul profit des traders et des spéculateurs. Ainsi, les valeurs crées n'avaient plus aucun rapport avec la réalité, l'objectif n°1 des banques étant devenu l'essorage systématique des peuples.
Réponse : On nous a longuement expliquer que le naufrage des banques entraînerait une crise sans précédent, une récession pour toutes les économies, le chômage de masse, etc...etc...
Je réponds NON ! il fallait laisser couler les banques véreuses.
Nous avons été enculés bernés, et quand je dis nous je pense à nos dirigeants, valets serviles du capitalisme le plus sauvage.

Dessin Fanquin
Les financiers se sont servis de l'argent public pour repartir de plus belle dans leurs spéculations : cette année, 3 ans après "la crise", les banques ont distribué des bonus encore plus faramineux, la récession est partout, le chômage toujours aussi important, notre tissu économique et social en voie de destruction. La réponse de nos politiques est le "toujours moins" : moins de fonctionnaires, moins de prestations, moins de services , moins de tout. Mais toujours plus de profits pour les spéculateurs qui s’empiffrent goulûment.
Mais cela ne leur suffit pas : il y a encore du gras, il faut racler jusqu'à l'os ; alors ils s'attaquent à la Grèce, l'Italie, le Portugal et demain, n'en doutez pas une seconde, à la France.
Ces états, étranglés par les dettes qu'ils ont contractées pour sauver les banques n'ont plus un rond pour investir dans des secteurs de la "vrai économie " : sociale, industrielle, culturelle, la vraie vie tout simplement. Mais le fric, tout le fric, NOTRE fric, est dans les poches des banquiers .
Alors, c'est sans espoir ?
OUI ! Sauf si....
Sauf si nos hommes politiques se comportent enfin en hommes d'état tout simplement. Qu'ils arrêtent de prendre des mesures à court terme, vite rendues obsolètes car ils ont toujours un coup de retard sur les marchés. Qu'ils prennent, ensembles, je pense ici à l'Europe, les mesures qui stopperont cette course effrénée vers l'anéantissement et qu'ils jettent les bases d'un ordre nouveau.
Il faut aussi que nous autres, citoyens, cessions de croire béatement à toutes les calembredaines assénées à longueur de journaux télévisés et aux unes d'une presse vendue par les valets des spéculateurs (Copé, Baroin, Lagarde, j'en passe et des meilleurs...) rangés en rang serrés derrière l'imposteur n° 1, j'ai nommé notre bien-aimé tyran NabotLéon 1er, l'homme qui sauve le monde tous les huit jours. Devenez Sarkophages, Sarkophagez en permanence, à toute occasion et n'ayez pas honte de vos opinions, faites le   savoir .
(voir ici : http://cap2blog.blogspot.com/2011/07/neologisme.html)
Certes, il y aura un prix à payer, pour nous tous.
Et alors ?
Sur des bases assainies, nous pourrons construire un monde fait par des hommes et pour des hommes de bonne volonté.
Les autres ? A la lanterne....
Nous en reparlerons régulièrement. En attendant,
Prenez soin de vous et portez vous bien.



vendredi 5 août 2011

100 billets

Je ne pensais pas en arriver là lorsque j'ai ouvert ce blog le 23 juillet 2010.
Pourtant, je me suis rapidement pris au jeu.
M'installer devant mon clavier et écrire est devenu une réelle addiction et un plaisir sans cesse renouvelé.
Résultat : mon dernier billet, consacré à DSK, est ma 100ème publication
Un an d'existence, 2760 visites et un nouveau blog qui commence à vivre dès aujourd'hui : cap2foot (plutôt destiné, comme son nom l'indique, aux fans du ballon rond).
Tout cela Grace à vous, mes lecteurs.
Merci de continuer à vous intéresser à mes divagations.
Portez vous bien.

Affaire DSK-Episode 7 : une histoire sans fin


Que devient DSK ? Plus de nouvelles. Le texte et les dessins ci-dessous viennent du net.
Affaire Banon, témoignage de la femme de chambre, anciennes maîtresses qui
sortent du bois : alors qu'on la croyait déjà enterrée, l'affaire DSK connaît sans
cesse de nouveaux rebondissements. Quel qu'en soit le dénouement, estime
SuperNo, on aura jamais vu autant d'acharnement sur un seul homme.
ote aux allergiques : l’ingrédient principal de ce billet est le DSK. Un
bon sujet de vacances. Mais attention : le DSK est un sujet irritant,
notamment en cas d’ingestions répétées. Selon les individus, les
symptômes vont de l’irritation aux éruptions cutanées en passant par le serrage
de poings, le mal aux côtes, pouvant même aller jusqu’au grattage compulsif des
testicules. Je vous aurais prévenus.]
Alors que d’un point de vue strictement factuel (ce que les pédants, suivis par une
horde hurlante de journalistes en mal d’inspiration tout heureux d’avoir appris
une nouvelle phrase qui vous pose là quand vous la prononcez, appellent « le
décalage entre le temps judiciaire et le temps médiatique ») il ne se passe pas
grand chose, l’orchestration médiatique, chargée de meubler le vide à grand
coups de mirliton et de fanfreluches, fait le job au delà des espérances, même en ce milieu d’été où seuls la météo, le sport et les faits divers tentent de sortir le spectateur somnolent de sa torpeur.
Du point de vue de la procédure pénale, tout le monde continue d’attendrel’enterrement de l’affaire, promis par le DSKakorps depuis un mois… Sauf que ça dure et qu’on a jamais vu autant de monde s’activer sur une affaire en instance de mise en bière…
En France, dans l’affaire Banon, le Canard de cette semaine nous apprend, comme je l’avais pensé dès le début, que l’enterrement est là aussi déjà programmé. Après avoir amusé la galerie avec l’audition d’une armada de pipoles, après une audition « pour la forme » de DSK quele procureur ne pourra que constater que l’affaire est de toute façon couverte par la prescription, aucune preuve nécessaire pour étayer une accusation de tentative de viol ne subsistant après huit ans. Et ce même si, comme le Canard le souligne, les enquêteurs pensent que l’accusation tient la route.
Mais revenons-en au folklore. J’ai souvent écrit ici qu’aucune croissance infinie n’était possible dans un monde fini. Or, révélation après révélation, j’en viens à devoir nuancer mes propos. 
Il semble en effet qu’il existe une exception : la croissance des cornes d’Anne Sinclair, que rien ne semble devoir arrêter…La boîte de DSK étant ouverte, les anciennes maitresses sortent du bois, à un rythme que rien ne semble capable d’arrêter. C’est simple, on croirait que DSK a
couché avec toutes les femmes du monde. J’ai même demandé à SuperNonotte qui m’a assuré que non, mais un doute subsiste quelque part.
Après avoir invité sans succès deux employées de l’hôtel à venir admirer les estampes de la suite 2806, DSK était parvenu à ses fins avec une mystérieuse inconnue consentante. Selon Le Point (si quelqu’un a la référence exacte, je suis preneur !) il semble même qu’il ait avoué à sa femme qu’il s’en serait encore tapé
une autre (restée anonyme), en plus de la femme de chambre, et que ce week-end à New-YorK était en quelque sorte pour lui une sorte de "dernier verre avant la présidentielle ". Sacrée gueule de bois au réveil !
Depuis lors, on apprend qu’avant d’avoir (présumément) tenté d’abuser de Tristane Banon, il se serait aussi tapé sa mère. On attend avec impatience des nouvelles de la grand-mère. Et voilà que ce week-end, sortie de je ne sais où, surgit une maîtresse de 1999, qui dit si j’ai bien tout compris que DSK n’était pas violent, simplement exigeant et un peu obsédé sur les bords (le scoop !). Un mec qui n’est pas violent quand on fait ce qu’il veut, en quelque sorte…
Quelle cruche, cette femme de chambre, si elle s’était laissé faire, il n’aurait pas
eu besoin de la violer (présumément, on s’entend bien…).
Un bonobo.
La seule grande nouveauté de cette dernière semaine donc été le débarquementsous les projecteurs de la femme de chambre,bien cachée jusque là. Certains ont
parlé de « suicide judiciaire », tant il sera encore plus facile aux baveux de DSK de pointer ses incohérences. J’avoue que je n’ai pas été frappé par sa sincérité,
notant comme chacun que ses sanglots semblaient un peu forcés. Et que l’adjectif "belle " qui lui a été accolé me semble discutable. (Lagardère "y’a pas de limite mon chéri ", ami de DSK, et même s’il est à juste titre la risée du web, a plus de goût et sait se servir de ses millions comme un pot de miel efficace…)
Autre point soulevé, comment un petit bonhomme comme DSK aurait-t-il pu violer une femme d’une telle carrure, qui pouvait l’envoyer voler d’un revers du
gauche à l’autre bout de la suite pourtant de belle surface ? 
C’est là tout le métier d’un politicien madré, qui inspire un mélange de respect et de trouille. Un
rapport de dominant à dominé. Elle l’a dit à la police, elle l’a répété par la suite :
ce dont elle avait peur, ce n’était pas du viol, c’était avant tout de perdre son
boulot. Voilà une femme arrivée miraculeusement (et en mentant sur sa (et en mentant sur sa situation d’un pays africain, et qui prend ce travail comme un don du ciel. Par
ailleurs, ses supérieurs ont dû la briefer des centaines de fois sur « le client est roi
», blablabla, et insister particulièrement sur le fait que les locataires de l’étage
étaient pleins aux as, donc forcément importants et respectables, et qu’il ne fallait pas les mécontenter. D’où le dilemme cornélien qui a conduit au drame
(présumé).Je persiste à croire que la version de la scène racontée par la femme de chambre est la bonne et qu’il ne s’agit en aucun cas d’une traquenard prémédité à but carrément lucratif. Il semble même que la thèse de l’erreur de traduction qui lui fait dire ce qu’elle n’a pas dit soit sérieusement envisagée. Quant aux rumeur selon lesquelles elle serait une prostituée occasionnelle, elles n’ont eu aucune confirmation et sont probablement de la pure calomnie balancée par la défense de DSK pour la discréditer. Mission presque accomplie.
Simplement, il semble évident que même si elle n’était pas particulièrement cupide avant le viol (présumé…), elle le soit rapidement devenue, bien coachée par un avocat alléché par la perspective de toucher une grosse comm' sur des dommages et intérêts qui pourraient se monter à plusieurs millions de dollars lors du jugement au civil qui suivrait le fiasco du pénal.
DSK voulait passer à la postérité en devenant président de la République Française. Raté, mais quel que soit le sort que la justice lui réserve, il passera sans doute à la postérité comme le type qui a payé le plus cher pour une pipe !

Vendredi 5 Août 2011
SuperNo - Blogueur associé
Source : http://www.marianne2.fr

jeudi 4 août 2011

Ayé...Enfin !


L'attente devenait insoutenable.
Bon d'accord, on a eu droit à quelques menus amuse-gueule, Wimbledon, tour de France, natation, mais rien de bien sérieux et qui tienne la route face à ce qui se prépare ce samedi 6 août : la REPRISE DU CHAMPIONNAT DE FOOT….
A la fin de la dernière saison, j'avais produit quelques billets. Cette fois, je vais faire les choses en grand. Cependant, je sais que quelques-uns de mes plus fidèles lecteurs de Cap2blog n'apprécient guère le foot. Souhaitant ardemment qu'ils continuent à me suivre, car cette année va être cruciale pour tous les Sarkophageurs (si vous ne voyez pas de quoi je parle, vous avez manqué un épisode. Il n'est jamais trop tard, la 
séance de rattrapage, c'est à lire par ici :

Je démarre ce nouveau blog sous le nom de cap2foot, et un nouveau site :
et une adresse mail dédiée :
 cap2foot@sfr.fr

A chaque nouvelle publication, j'enverrai des messages à ceux que je soupçonne d'être intoxiqués grave. Pour les autres qui souhaiterai être tenu informés, passez-moi un mail à l'adresse ci-dessus pour être ajouté à la liste de diffusion, sinon vous pourrez accéder directement au site à partir de cap2blog en cliquant sur l'image en haut à droite (voir ci-dessous)

 Que le ballon roule rondement, et portez-vous bien....