Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 22 septembre 2011

Faut-il sauver la Grèce ?


Pas une journée sans qu'on nous parle de la Grèce.
Pour la plupart d'entre nous, moi le premier, ces commentaires sont un brouet indigeste et incompréhensible, puisqu'après nous avoir affirmé cet été que le problème était réglé, on nous dit maintenant que la Grèce est en faillite et qu'elle ne paiera jamais ses dettes et qu'elle va tous nous faire couler.
Cap2blog a mené l'enquête et va essayer de vous expliquer simplement la situation.

Il faut se souvenir que la Grèce, un des pays les plus pauvres d'Europe, était une monarchie (soutenue comme beaucoup par les Etats-Unis) à laquelle le "coup d'état des colonels" mis fin en 1967. Le pays n'y gagna pas vraiment au change, les putschistes instaurant un régime dictatorial basé sur l'élimination de toute forme d'opposition et de contestation (essentiellement de gauche, thème du très beau film de Costa-Gavras : Z).
En 1974, une organisation fasciste, soutenue par le régime des colonels tenta d'instaurer une dictature semblable sur l’île de Chypre. L'intervention militaire de la Turquie mis fin à cette tentative, provoqua la partition de l’île et surtout précipita la chute du régime militaire. Les civils reprirent le pouvoir et Constantin Caramanlis redevient 1er ministre.
Aujourd'hui, la Grèce est une république parlementaire dont le premier ministre est Georges Papandréou (fils d'Andréas, ancien premier ministre (1981-1989 puis 1993-1996) et petit fils de Georges, également ancien premier ministre (1963 puis 1964-1965).On aime le pouvoir chez les Papandréou...

Quel est le problème Grec ?
Ce pays est enseveli sous une dette publique abyssale avoisinant actuellement 150% de son PIB, soit 350 milliards d’euros. (la France est à 78% "seulement").
en les gouvernements conservateurs qui se sont succédé ont laissé courir les déficits.
Comment en est-on arrivé là ?
Les raisons sont évidemment multiples mais essentiellement politiques .
La Grèce a toujours été fortement endettée, les gouvernements conservateurs n'ont jamais lutté contre un déficit structurel chronique. Ils ont favorisé (encouragé ?) ces déficits notamment en ne luttant pas contre une économie souterraine très importante – estimée à 20% du PIB – notamment dans les services à domicile et dans le tourisme, sans parler des scandales autour de l’Église grecque et de son patrimoine immobilier la plaçant parmi les plus grosses fortunes du pays. Ce qui prive les caisses publiques d’importantes sources d’argent. Mais surtout, c’est l’évasion fiscale qui fait perdre jusqu’à 30 milliards d’euros à l’Etat chaque année. Autant d'argent qui échappe à l'impôt. La fraude fiscale est un sport national en Grèce, largement favorisé par la corruption qui règne au sein du fisc grec, comme dans le reste de l’appareil d’Etat.
A cette corruption rampante, s'ajoute des statistiques économiques frauduleuses. En 2000, afin de rejoindre la zone euro, la Grèce fournit de fausses statistiques, en modifiant ses comptes publics, divisant par deux le chiffre de son déficit public. Un mensonge que reconnaît le gouvernement en 2004, sans être particulièrement inquiété. Pire, La Grèce aurait été aidée dans la falsification de ses données par la banque d’affaires américaine Goldman Sachs, qui en retour aurait touché près de 300 millions de dollars de commissions, selon l’article du New York Times ayant révélé l’affaire. En 2009, rebelote : le nouveau gouvernement socialiste reconnaît que le déficit ne sera pas de 6 % du PIB, mais 13 %. En réalité, ce sera 15,4 %.
Peut-on faut-il sauver la Grèce ?
On oublie un peu vite que la Grèce est un tout petit pays : 11 millions d'habitants (dont 4 à Athènes). A comparer à la région parisienne qui approche les 12 millions... La diaspora grecque est considérable par rapport à la population du pays, puisqu'estimée à 6.5 millions de personnes sur les 5 continents (dont 3/4 millions aux USA).
Le pays représente peu dans l'économie Européenne, "moins de 3 % du PIB de l'UE", selon Jean-Claude Trichet.
Alors, pourquoi s'affoler ? Tout simplement parce qu'une faillite de la Grèce équivaudrait à une cessation de paiement de sa dette. Or, 40% de la dette grecque est détenue par des banques françaises et allemandes. 
Et là, nous sommes au coeur du problème.
Alors, parlons clairs : il ne s'agit pas de sauver la Grèce (et accessoirement ses habitants) mais de sauver les comptes d'exploitations des banques engagées et donc les dividendes des actionnaires. Et on arrive à la situation suivante : pour "aider" la Grèce à payer ses échéances et lui prêter les milliards d'euros qu'elle n'a pas, notre pays  va devoir emprunter. Mais bien que cet emprunt s'ajoute à une dette française déjà trop élevée, cette opération sera bénéfique, puisqu'elle va emprunter à environ 3% et prêter à 5% à la Grèce. La différence devrait rapporter 150 millions d'euros à l'Etat français.
Au risque de passer pour le dernier des abrutis béotiens aux yeux de certains éminents économistes, puis-je m'interroger sur l'efficacité de créer de nouvelles dettes pour rembourser les anciennes et sur l'opportunité de gagner de l'argent sur le dos de la Grèce !
Pourquoi la France, "solidaire du peuple grec, de sa souffrance, de son courage à accepter des décisions difficiles, etc. etc.," dixit notre Tyran Bien-Aimé, pourquoi décide-t-elle de faire cette juteuse culbute sur le dos des Grecs ?
Oui, des Grecs, car enfin, je pose une question d'importance. Face à cette crise, on parle toujours de "la Grèce" comme d'un être, d'une entité à part entière : la dette de la Grèce, la faillite de la Grèce, etc...Mais, t'es qui toi ? On n'évoque jamais les escrocs qui l'ont mené à cette situation. Qui sont-ils ? Ou sont-ils ? Que font-ils aujourd'hui ? Je vous fiche mon billet qu'ils sont toujours là, bien en place, vautrés dans leur opulence. Mieux, probable qu'ils participent à la mise en place des mesures d'austérité imposées à la une population qui n'en peut mais.
Si la question n'est pas "faut-il sauver la Grèce ?", mais "faut-il sauver les Grecs ?", la réponse est bien évidemment OUI.
Les Grecs sont d'abord victimes de l'irresponsabilité et des mensonges éhontés de leurs dirigeants.
Souvenons-nous en ! Il y a quelques jours, Baroin, sinistre des finances et valet de Sa grandeur affirmait qu'il n'y avait aucune inquiétude à avoir pour les banques françaises. Ce matin, le Financial Times rapporte que la BNP serait en discussion avec l'émirat du Qatar pour une prise de participation, information bien évidemment "formellement" immédiatement démenti Baudouin Prot le patron de la banque.
Qui nous ment ?
En vérité je vous le dis : TOUS !

Malgré tout ça, portez-vous bien.


Le problème Grec n'est pas une découverte. Lisez ci-dessous ce qu'écrivait Olivier Todd dans le Nouvel Obs le 5 août 1974 :












mercredi 21 septembre 2011

La vie est injuste...


En avait-il rêvé.
Lui, debout (sur la banquette arrière) dans la limousine, acclamé par une foule en délire qui agite des drapeaux tricolores en scandant son nom : Sarkozy ! Sarkozy ! Sarkozy !...
Il aura dû attendre quatre longues années. Une éternité.
Aujourd'hui, le jour de gloire, SON jour de gloire est arrivé, il touche au but : il est aimé, reconnu à sa juste valeur par le peuple massé le long de l'avenue.
Tous ces imbéciles et incompétents qui l'entourent, le flattent, le lèchent en permanence, ces abrutis de gauche qui se déchirent pour prendre sa place, tout cela lui semblent tellement loin et dérisoire.
Les yeux mi-clos il profite pleinement de l'instant. Il est en plein Nirvana, il voudrait que cela ne cesse jamais.
Hélas ! Ce n'est qu'un rêve, il n'est pas sur les Champs-Elysées mais à Tripoli, ce ne sont pas des Français qui l'ovationnent, mais des bédouins.
Ils le remercient pour la dernière commande d'armes passée par le dictateur. Evidemment, le "Kad" n'avait pas prévu que son ami lui livrerait le matériel sur la gueule, par la voie des airs...
Maintenant, il faut qu'il mène un autre combat contre les Chinois, les Russes, les Américains, tous ces salauds qui veulent lui prendre voler la grosse part du gâteau pétrolier qu'il espère bien récupérer, les marchés de reconstruction qu'il a promis à ses amis (allo Bouygues...), sans compter ces types du CNT (Conseil National de Libération) qui lui expliquent que maintenant ils vont se débrouiller tous seuls comme des grands.
Oui, la vie est vraiment injuste. Malgré tous les efforts déployés par NabotLéon pour faire croire à une victoire de l'Europe, il faut se rappeler que seules la France et l'Angleterre ont mené la coalition.L'Allemagne, première puissance continentale, et toutes ses colonies d'Europe centrale, s'étant soigneusement tenus à l'écart. Et sans l'appui logistique de l’OTAN, notre Tyran à nous serait encore en train de faire la danse du ventre...Une fois de plus, et dans un domaine vital, celui de sa sécurité, l'Union Européenne nous démontre qu'elle n'existe pas.
Oui, la vie est vraiment injuste. Les Français ne reconnaissent pas son action de libérateur. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir employé l'artillerie lourde médiatique. Exemple de discours laudateur :"La France peut s'enorgueillir de son action au service de la liberté et de la démocratie en Libye... Le Président de la République a su promouvoir les valeurs de notre République sur la scène internationale, et démontrer que la France savait mettre ses actes au service de ses valeurs...." Extraits de discours de députés . De droite.
Oui, la vie est vraiment injuste, mais c'est aussi parce que les Français ont d'autres soucis. Les aspirations à la démocratie liberté des Libyens, ils s'en tamponnent les paupières. Les français eux, ce qu'ils veulent, c'est que leur quotidien change, ce qu'ils veulent les Français, c'est du travail pour eux et leurs enfants, ce qu'ils veulent les Français, c'est plus de justice sociale... Et pour ça, ce ne sont pas les Rafales de Dassault ni les bombes de Lagardère qui vont apporter des solutions...
Font chier ces Français ! Toujours à rouscailler, jamais content !
C'est pourtant vrai que la vie est vraiment injuste ! La preuve ? En mai 2012...
Portez-vous bien.




lundi 19 septembre 2011

L'affaire DSK- Epilogue

Finalement, j'ai regardé TF1 hier soir. Il aurait été dommage de manquer ça.
DSK est apparu tendu, l'oeil sombre, sans cette étincelle de concupiscence qu'on y voyait habituellement briller. Il n'a pas coupé la parole à son interlocutrice, écoutant les questions jusqu'au bout et répondant sobrement. Il a donné l'image d'un homme digne mais profondément affecté par les évènements dont il a endossé l'entière responsabilité, rendant au passage un vibrant hommage à son épouse.
Saluons ce magnifique exercice de communication, parfaitement maîtrisé. 
Je reconnais que mon billet "Exhibition" était un peu olé-olé... Alors, ai-je retourné ma veste ?
Pas vraiment, mais mon jugement s'est affiné.
Sur l'affaire du Sofitel : nous n'avons rien appris sur les faits ; c'était prévisible. DSK a brandi à plusieurs reprises le rapport du procureur qui, pour lui, prouve son innocence. Rappelons simplement que le procureur n'était pas dans la chambre et qu'il a abandonné  les charges faute de pouvoir prouver formellement les faits.
Quoiqu'on puisse en penser, cette affaire est définitivement close, du moins sur le plan judiciaire.
Sur l'affaire Banon : une fois n'est pas coutume, je vais prendre la défense de DSK. Regardez cet extrait où elle raconte son "agression". ICI : T.Banon chez Ardisson
On a beaucoup parler de cette émission en la versant au dossier des pièces à charge, mais à regarder (et écouter ) attentivement, je constate que Tristane Banon parle joyeusement de son agression avec une totale décontraction, voire avec truculence et en gloussant comme une pintade. Pour étayer sa thèse d'un DSK lubrique  elle fait allusion à la  secrétaire de DSK "plus de la soixantaine, limite obèse". Sympa !
Mais que dire des participants à cette émission ? On ne les voit pas beaucoup. Pourtant, il y avait (entre autres) Gérald Dahan et Jacques Séguéla qui en d'autres circonstances n'hésitent pas à la ramener. Roger Hanin aussi était de la partie. Certes, il intervient, mais c'est pour réclamer qu'on lui remplisse son verre de pinard. Et que dire d'Ardisson : au moment où Banon fait allusion à l'arrachage de son soutien gorge, on l'entend éructer un "j'adore" graveleux à souhait.
(J'ouvre une parenthèse technique : Banon précise qu'elle était vêtue d'un col roulé noir. saluons la dextérité de DSK pour lui arracher son soutien-gorge...fin de la parenthèse).
Alors, soit les faits se sont réellement passés comme décrits et tous les invités présents, à commencer par Ardisson (qui curieusement ne s'exprime guère sur le sujet) sont de beaux salopards pour ne pas les avoir dénoncés, soit Tristane banon est une mythomane, et qu'il s'agit d'affabulations (ou de fantasmes) d'une écrivaillon en mal de notoriété. (j'ouvre ici une nouvelle parenthèse pour attirer votre attention sur l'attitude de la mère qui aujourd'hui "charge la mule" DSK alors qu'à l'époque, elle avait conseillé à sa fille de ne pas porter plainte, ce qui, convenons-en, est la réaction normale d'une mère apprenant que sa fille vient de se faire agresser...).
Sur le plan politique : DSK n'interviendra pas dans le déroulement des primaires socialistes. Après avoir souligné le soutien que M.Aubry lui a apporté dans l'épreuve, il lui a gentiment savonné la planche en confirmant l'existence d'un pacte entre eux, ce qu'elle a toujours farouchement nié. Merci Dom ! 
On ne peut que regretter cet énorme gâchis. Interrogé sur la crise actuelle, DSK s'est soudain métamorphosé et, en quelques phrases, a fait étalage de tout son talent et de ses compétences. 
Mais par son attitude irresponsable, il s'est condamné à un rôle de conseiller, dans l'ombre des ses "camarades" si quand la gauche revient sera au pouvoir, et nul doute qu'il sera écouté.


DSK affirme que cette épreuve l'a changé, que ses frasques sont derrière lui et qu'il porte désormais un autre regard sur la vie.
Dont acte ! 
Laissons lui le droit de se reconstruire et refermons le dossier. 
Et espérons le, définitivement.
Portez-vous bien

samedi 17 septembre 2011

Exhibition...

L'affaire a été parfaitement menée.
Quelques images furtives, puis plus rien.
Silence radio et TV.
Enfin l'insoutenable attente va prendre fin. 
On va savoir.
Surtout réservez votre soirée.
Décrochez le téléphone, éteignez les portables, ne répondez pas si on sonne à la porte.
On va savoir.
Cinq longs mois que nous attendons fébrilement.
Que chacun échafaude sa théorie, juge , condamne, absout.
On va savoir.
Il va parler. Du haut de son arrogance, l’Érotomane va s'adresser au bon peuple transi à 20H sur TF1.
Toute honte bue, le Libidineux sera interrogé interviewé par Claire Chazal qui n'en doutons pas saura lui servir la soupe.
On va savoir.
Quoi ?
Rien. 
Enfin rien de ce qui nous intéresse vraiment, à savoir lui a-t-il oui ou non cassé le cul !
A moins que...Délirons un peu...et imaginons un extrait de l'interview :


Claire Chazal : monsieur DSK, que s'est-il passé le 15 mai dans cette suite 2806 au Sofitel de NY ?
DSK : je vais vous le dire Claire Chazal. Je suis sorti à poil de la salle de bain et qu'est ce que je vois ? une femme de chambre penchée vers le lit, son gros cul tendu vers moi.
Claire Chazal : vous avez été surpris ?
DSK  : bien sûr mais malgré que je me sois tapé deux pouffes la veille, mon instinct de chasseur s'est immédiatement éveillé.
Claire Chazal : et alors ?
DSK : je me suis jeté sur elle et lui ai bourré le fion...
Claire Chazal : elle était consentante ?
DSK : consentante, consentante, qu'est qu'on en a à foutre ? Quand un homme comme moi daigne vous honorer, on consent, point. Vous n'êtes pas d'accord avec ça Claire Chazal ?
Claire Chazal : euuuuh ! 
DSK  : tiens, après le journal, on va aller boire un verre, vous comprendrez mieux.
Claire Chazal  : maaaais votre femme monsieur DSK...
DSK  : t'inquiètes Claire, elle a l'habitude......................


Alors là les copains, y'aurai surchauffe, pétage d'audimat, part de marchés record. Vite, envoyez la page de pub.
Mais ne rêvons pas : on va avoir droit à un discours bien policé, écrit par une armée de conseillers en communication qui ont pesé chaque mot qui sera prononcé.
Peut-être malgré tout aurons nous une indication quand à son engagement dans la primaire socialiste .
Source Nouvel Obs
Si comme moi vous trouvez cette exhibition indécente, vous pourrez :
     -regarder Zorro (FR3)
     -regarder E=M6, excellente émission de vulgarisation scientifique (M6)**
    -regarder la finale de l'Euro de basket avec la France (si vous avez C+Sport)
ou vous livrer à toute autre activité autorisée où non par la loi.
Et surtout portez-vous bien.


**C'est le programme que j'ai ma femme a choisi.






lundi 12 septembre 2011

Le rat Bougri...

Vous connaissiez Robert Bourgi ?
Moi non plus.
Ce n'est pas le genre de personnage qui affectionne le devant de la scène.
Lui son domaine, c'est l'ombre. Bien noire.
Cet homme est avocat, mais il n'a jamais plaidé. Il a trouvé une activité plus noble : il porte des valises.
Attention : pas n'importe quelles valises. Si vous aller prendre un train gare de Lyon, ne compter pas sur lui pour porter votre bagage jusqu'à votre place.
Il s'est spécialisé dans la valise à soufflet (la capacité est plus importante) bourrée de petites grosses  coupures usagées. Depuis des décennies, il transporte ces bagages de l'Afrique vers les bureaux des hommes au pouvoir, de droite de préférence.
Tous les braves gens candides pensaient que ces pratiques dignes de la France post-coloniale avaient disparues avec l'arrivée de nouvelles générations.
Que nenni ! Elles ont perdurées et il semble même qu'elles aient atteint leur apogée sous l'ère du "Chi", grand spécialiste s'il en est de la corruption et du détournement des fonds publics et de son âme damnée, j'ai nommé Dominique Galouzeau de Villepin.
Ce sont des dizaines de millions de francs, puis d'euros (très pratique, l'euro, dans le même volume, y'a 6.55957 fois plus de valeur) qui ont été généreusement distribués par les "grands amis africains " : Mobutu, Wade, Compaoré, Gbagbo, Bongo...que des purs démocrates.
Rappelez-vous : pendant que ces satrapes sanguinaires arrosaient leurs complices Français, on vous tendait régulièrement la sébile en vous culpabilisant sur la situation de ces populations africaines qui crevaient à petit feu.
Ça y est, vous avez envie de vomir ! Ne vous gêner pas, ça fait du bien. Je vous attends pour continuer...
Bien !
Interrogeons nous maintenant sur la brusque repentance du sieur Bougri, après 35 années de turpitudes.
Florilèges de ses déclarations :
     -"Je veux tourner la page du passé, un passé dont je ne suis pas très fier" ;
     -"Le pouvoir présidentiel, c'est quelque chose de sacré" ;
     -"vous n'empêchez pas ma conscience d'être agitée, j'étais troublé, j'en ai eu honte" ;
C'est-y-pas beau cette brusque probité ?
Naturellement, tous ceux qui sont mis en cause hurlent comme des gorets en jurant sur leur honneur que tout cela n'est qu'infamie.
Leur honneur...
Ils nous prennent vraiment pour des cons.
Pour ma part, je soulève une question qu'à ma connaissance personne n'a encore posée :
Quelle est la part d'enrichissement personnel de tous les protagonistes de cette affaire ?
Ah non monsieur ! Tout mais pas ça ! Ben voyons...
Vous avez à vos pieds une valise bourrée de billets. Sachant que cet argent n'existe pas, qui pourrai résister à la tentation, bien compréhensible de fourrer quelques liasses dans ses poches ? Mon pauvre monsieur...Les terrains sont si chers dans le sud...Et vous savez ce que ça coûte une piscine ? Sans compter le prix des putes de luxe...
Et aujourd'hui ?
Toutes ces vilaines combines sont de l'histoire ancienne nous affirme-t-on. Car tel le nuage radio-actif de Tchernobyl qui s'est arrêté à nos frontières (C'est la vérité vrai et la justice vient de la confirmer), la corruption s'est arrêtée nette avec l'arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir.
Ca vous fait rire ? Vous avez tort.
Il est grand temps de nettoyer les écuries d'Augias.
L'heure des comptes va sonner.
Bientôt.
En attendant, portez-vous bien.

samedi 10 septembre 2011

La rentrée...

Alors ?
Vous avez retrouvé votre triste bureau, vos collègues casse-couilles et votre bien-aimé patron ?
Vos enfants ont repris le chemin de l'école ?
Ils vous ont bien séché le porte -monnaie avec leurs fournitures Hello Kitty ou Harry potter ?
Et le portable ? Vous avez pris le bon forfait, celui qu'ils vont exploser en 3 jours ?
Le percepteur s'est rappelé à votre bon souvenir ?
Vous avez lu les 12 kg de prospectus qui encombraient votre boite aux lettres avec les merveilleuses promotions de nos amis de la Grande Distribution ?
Vous avez honteusement raisonnablement profité des dégustations de toutes les foires au vins de votre ville ?
Vous avez consulté vos comptes d'épargnes et vous avez déprimé en constatant que contrairement à votre tour de taille, ils avaient sévèrement diminué pendant l'été ?
Vous suivez les bonnes nouvelles que nous diffusent à jets continus les médias : chômage, récession, spéculation, attentats, magouilles à tous les étages...
Les feuilles des arbres commencent à roussir et à tomber ?
Les vacances ne sont plus qu'un mauvais souvenir ?
Oui ?
Pas de doute, c'est la rentrée...et votre moral est au plus bas.
Pire, Sarkozy est toujours à l'Elysée !
Rassurez vous : il n'y en a plus pour très longtemps. Des jours meilleurs s'annoncent.
Peut-être !
Les semaines et les mois à venir seront décisifs.
Pas seulement pour changer le Président mais pour notre avenir et surtout celui de nos enfants et petits-enfants.
Au-delà de l'élection présidentielle, il s'agit bien d'un véritable choix de société qui va s'offrir à nous :
     -soit Sarkozy est réélu : avec lui le monde de la spéculation, son cortège d'horreurs économiques et de barbaries sociales* prend définitivement le pouvoir ;
     -soit, en élisant une femme ou un homme de gauche nous engageons résolument notre avenir dans une voie nouvelle, celle des hommes de bonne volonté.
Ce choix nous appartient.
A nous et à personne d'autre.
Ne nous laissons pas dépouiller de cette formidable opportunité et prenons nous en charge.
Pour ma part, j'ai fermement l'intention de m'investir dans cette aventure et d'aider à relever ce formidable défi.
Je vous en parle bientôt.
Portez-vous bien.



* Si vous avez encore des doutes, lisez ici...Ce qui nous attend


lundi 5 septembre 2011

Brèves 2...

La Question sondage posée par BFM TV :
"Après son retour en France, souhaitez-vous que DSK s'exprime rapidement ?"
La réponse de Cap2blog :
"Qu'il ferme sa gueule ET sa braguette !

#########################################################

Aznavour veut payer plus d'impôts pour aider son pays. Il l'a dit haut et fort. Sympa de la part de quelqu'un qui vit depuis en Suisse depuis 1976 (35 ans sans impôts..).Toutefois, de crainte qu'on le prenne vraiment au mot, il se borde : prix des places de sa 15ème tournée d'adieux : 75/100€ ! Et il a prévenu, il chantera assis (sur son magot ?)...

#########################################################

Jean-Pierre "Casimodo" Raffarin s'est insurgé contre le passage de la tva de 5.5 à 19.5% sur les entrées des parcs d’attractions. A-t-il pitié de votre bourse quand vous voulez faire plaisir à vos gamins en les emmenant passer une belle journée dans ces merveilleux endroits ? Non, il s'en tambourine les paupières de vos sales merdeux : il pense à SON parc (Futuroscope), à SES électeurs et donc à SA ré-élection dans SON fauteuil bien rembourré...
Dernière minute : JPR aurait obtenu gain de cause...

#########################################################

Lu un tweet (drôle) de Yves Lande :
"Le drame dans les médias aujourd'hui, c'est qu'on s'intéresse moins à la Corne de l'Afrique qu'à celles d'Anne Sinclair".
Et cà c'est ben vrai...

#########################################################

J-F Copé adore balancer des scuds sur la gauche. Son problème est qu'il tire toujours trop vite. Il a demandé, concernant l'abandon des charges contre DSK  "mesure et retenue", arguant que "l'avocat de la plaignante à fait appel de cette décision." Pas de chance, l'appel ne concernait pas cette décision mais le refus du procureur de nommé un procureur spécial en remplacement de Cyrus Vance et il a été rejeté quelques minutes plus tard.
Pour un avocat (si, si J-F Copé est aussi avocat à ses heures perdues), ça fait tâche.

#########################################################

Jean-Marie LE GUEN, zélateur inconditionnel de DSK a encore affirmé que ce dernier était désormais innocenté par la justice américaine. Non non non Jean-Marie, la justice Américaine a seulement abandonné les charges retenues contre lui. Tu saisi la nuance ?

#########################################################

Je me demande si je n'ai pas loupé un épisode : je n'ai pas entendu "Jack La Flagorne" commenter le retour de DSK !!!

#########################################################

Pour terminer, un mot sur Jacques "Super Menteur" Chirac.
Vraiment affaibli et malade  ou affabulateur pour échapper à un procès qui le poursuit depuis près de 20 ans ? Sa sorcière veille sur lui comme le lait sur le feu. Pas par amour, rassurez-vous, mais pour sauver les apparences et rattraper le coup en cas de dérapages. car il a le dérapage facile le Grand : il ne craint pas de lever le coude (plusieurs fois), de mater les femmes et de balancer des déclarations à l'emporte-pièce ; son "Je voterai François Hollande à la présidentielle".. à fait des vagues jusqu'à l'Elysée et à mis Bernie dans une mauvaise situation vis à vis du Roitelet. Il faut se rappeler que pour arrêter les poursuites judiciaires, NabotLéon à fait rembourser par l'UMP 1.6M€ dans l'affaire des emplois fictifs.
Chacun aura son idée sur la question.
En ce qui me concerne, je lui reconnais une seule décision importante pour laquelle je lui serait éternellement reconnaissant : avoir refusé d'engager la France dans le bourbier Irakien.
Alors, pour l'en remercier et pour l'ensemble de son oeuvre, pour honorer le sacré bonhomme qu'il fut, d'accord ou pas avec lui, FOUTONS-LUI LA PAIX.

#########################################################

Une pensée pour mes petits enfants, Chlöé, Tiphanie, Benjamin, Gabriel qui reprennent le chemin de l'école ce matin et spécialement pour Matïas dont c'est la 1ère rentrée. Bon courage à vous tous mes chéris...

#########################################################

Portez-vous bien...