Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

vendredi 28 octobre 2011

Crise de Sarkophagie aigüe...

Dressé sur ses ergots, il faisait face à son peuple, les haranguant pour les convaincre que leur avenir c'était avec lui et personne d'autre...Dans la foule, chacun se regardaient, dubitatifs...Lui insistait, parfois charmeur, parfois souvent menaçant. Il sait qu'il a absolument besoin d'eux même si leur nombre s'est réduit comme peau de chagrin. Finalement, ils décident de le suivre, certains en traînant les pieds.