Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

vendredi 4 novembre 2011

La Grèce, la BNP et le Satrape (fable moderne)...

Ainsi, il semble que Papandréou le moustachu va soulever son chiton à la grande satisfaction de notre Enculeur national.
Le coût de la vaseline sera ajouté au montant de la dette.
Cela confirme en partie ce que je présentais dans mon précédent billet (ICI). Le bon Georges n'a pas la carrure pour résister à la pression de ses "bons amis" européens.
Il semble que le référendum n'aura pas lieu et un gouvernement de salut public va être formé à Athènes. Va falloir m'expliquer comment des zozos pourris jusqu'à l'os, qui se tiraient dessus à boulets rouges hier encore, vont pouvoir se mettre d'accord sur un ligne de conduite commune.
J'attends de voir !
D'autant qu'un gouvernement de salut public, ça ne marche jamais, pour la simple raison citée plus haut. A un moment ou un autre, l'un des partis prend le pas sur l'autre et cela débouche souvent sur la mise en place d'une dictature.
La dictature, les Grecs connaissent et ont déjà donné.
Après celle des colonels, ils doivent subir celle des marchés et des banques qui veulent sauver leurs les meubles.
Un mot sur les banques. Elles s'inquiètent à propos du remboursement de leurs prêts. Pourtant, très tôt après son adhésion à l'Euro (2001), les preuves de la falsification éhontée des ses comptes pour entrer dans la monnaie unique sont apportées. Les banques, parfaitement au courant de la situation, avaient alors toute latitude pour cesser tout prêt à la Grèce. Pourquoi ont-elles continuer à déverser des milliards dans ce tonneau des Danaïdes ? Et au profit de qui ?
En 2004, les ministres européens des Finances demandent (gentiment) à la Grèce de corriger "rapidement" ses déficits excessifs et "exigent que soient désignés des responsables dans l'établissement de fausses statistiques, qui ont conduit à une entrée de ce pays dans la zone euro sur une base erronée". (sources).
Rassurez-vous, ces méchants responsables n'ont jamais été inquiétés, ils se portent à merveille et continuent à sévir en toute impunité. Mieux, certains ont même reçus une promotion. Ainsi Mario Draghi vient de prendre la succession du rigide JC Trichet à la tête de la BCE (Banque Centrale Européenne). Ce triste sire faisait partie de cette bande de voyous : il a participé personnellement à la falsification des comptes Grecs. Seuls quelques empêcheurs de spéculer en rond s'en inquiètent dans l'indifférence quasi général des médias. Pour bien cerner le personnage lisez la lettre d'un député communiste au 1er sinistre. 
Vous avez dit connivence ?
Un banquier, adoubé par Sarkozy et Merkel pour nous protéger des banques, c'est mettre un loup dans une bergerie pour protéger les moutons.
Son Immensité nous serine sur tous les tons qu'il faut sauver les banques françaises. Qu'en est il exactement ? Prenons, au hasard, la BNP. En 2010, voici les revenus de son directeur général :

Soit un petit 219000€/mois. Sympa non ? Comparez avec la misérable aumône que vous jette votre bien-aimé patron. J'attends avec curiosité sérénité la publication de son salaire 2011. Je pourrai ainsi comparer la baisse de ses revenus avec celle de mon PEA...
Bien que son résultat net soit en baisse de 71%, pour cause de provisionnement du risque Grec, la banque réalise malgré tout 541Millions€ de résultat au 3ème trimestre. Pour l'ensemble de l'année 2011 (9 mois) le résultat s'établit à 5.3Milliards € (7Milliards hors provisions sur la Grèce). Et il reste les 3 derniers mois d'exploitation à prendre en compte...
Toutefois, le sieur Prot ne souhaite prendre aucun risque  :
"AFP - Le groupe bancaire BNP Paribas annoncera aux alentours du 15 novembre des réductions d'effectifs qui concerneront des "centaines" de postes, a déclaré jeudi son directeur général, Baudoin Prot, sur BFM Business."
Si là vous n'avez pas encore compris, votre cas est désespéré et je ne plus rien faire pour vous...
Allez, dormez en paix braves gens, tout va rentrer dans l'ordre grâce à NabotLéon.
Enfin, c'est ce que ses séides vont tous tenter de nous faire croire (j’attends avec gourmandise les commentaires de Nadine Morano).
Car la réalité est toute autre.
Fidèle à sa tactique, fort avec les faibles, servile avec les puissants, il s'est montré impitoyable avec l'insignifiant Papandréou qu'il a mis au garde à vous, lui infligeant une terrible épreuve. Notre Satrape avait bien l'intention de jouer le kakou à son sommet du G20 à Cannes qui devait être son heure de gloire.
Damned ! Au lieu de cela, il a été publiquement et doublement humilié. Par le subtil Obama tout d'abord, le félicitant pour la beauté de sa fille hérité de sa mère plutôt que de son père. Allez voir ICI :
Pas mal la vanne ! Mais le pire restait à venir avec l'impénétrable président Chinois.  ICI : (pardon pour l'intro pub)
Là ça fait vraiment, mais vraiment très très mal, devant les caméras du monde entier.
On s'aperçoit (avec une certaine jubilation pour ma part, malgré la honte que je ressent d'être représenté par un tel clown) qu'il n'y a pas que les français qui ne peuvent plus le supporter.
Avez vous remarqué qu'il a un élément que personne n'a évoqué, le tenant sans doute pour quantité négligeable : le peuple Grec. Comment va t-il réagir à la terrible humiliation que Sa Grandeur leur a infligée à travers leur 1er ministre ? Attention à la réaction des peuples désespérés.
A suivre...

Dernière minute : en fin d'année, Sarkozy souhaitait passer quelques jours en Grèce. Il semblerait qu'il a fait annuler sa réservation.