Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placé en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

samedi 5 novembre 2011

Censuré....

"La censure est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d'expression de chacun. Elle passe par l'examen du détenteur d'un pouvoir (étatique ou religieux par exemple) sur des livres, journaux, bulletins d'informations, pièces de théâtre et films, etc. -- et ce -- avant d'en permettre la diffusion au public. Par extension, la censure désigne différentes formes d'atteintes à la liberté d'expression, avant et/ou après leur diffusion (censure a priori et a posteriori)..." (wikipédia)


La censure existe aussi sur le net. S'exerce t-elle à bon escient ?
Bien sûr que non pour les raisons évoquées ci-dessus.
Qu'un individu, ou un groupe d'individu, puisse décider tout seul dans son coin de ce que les autres ont le droit où non de lire est un bon début pour une société totalitaire. Si une personne se trouve offensée par sa mise en cause dans un article, elle a de multiples moyens à sa disposition pour le faire savoir et n'a certainement pas besoin d'un censeur armé d'une paire de ciseaux.
La censure existe, je l'ai rencontrée.
Lorsque j'écris sur mon blog, je publie également sur le site "Le Post".
Concernant mon dernier billet, publié le 4 novembre et intitulé "La Grèce, la BNP et le Satrape (fable moderne), lisible ICI : -------CENSURE------- j'ai reçu de la part de "Le Post.fr" le mail suivant, que chacun interprétera à sa façon...

"Bonjour Cap2blog


Après lecture et analyse attentive de votre article du 04.11.11 18h52 par notre équipe de modération, celui-ci a dû être retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du Post.fr
Nous tenons à vous assurer que nous faisons tout notre possible pour accepter le plus grand nombre de messages et que tous nos modérateurs sont tenus à une stricte obligation d’impartialité.
La neutralité de leur analyse est d’ailleurs régulièrement vérifiée par un superviseur.
Toutes les opinions sont acceptées dans la limite des règles définies dans la charte éditoriale et sous réserve de les exprimer de manière courtoise, argumentée, et sans agressivité.
Le motif de retrait de votre article est : Propos insultants
Les propos insultants ou haineux envers un utilisateur,  une personne,  une communauté, une entreprise ou une organisation, ne sont pas autorisés par la charte du site.
Sont considérés comme injurieux les propos haineux, grossiers ou dégradants, utilisés pour qualifier autrui dans le but prémédité de l’offenser."


Entendons-nous bien : je ne me pose pas en victime, en réalité je m'en fous complètement. Simplement les états d'âme de "Le Post.fr" me semblent grotesques et je tenais à le faire savoir.
Portez-vous bien...
Pour info le même billet a été posté (sans réactions à l'heure où j'écris) chez Blogger, Facebook, Twitter...