Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

samedi 31 décembre 2011

Meilleurs voeux...

Comme tous les ans, voici la période des voeux.
Chacun se croit obligé de souhaiter les meilleurs choses possibles à son entourage, en y incluant sans vergogne ceux qu'ils aimeraient vouer aux gémonies.
La bise traditionnelle reste d'actualité, mais la jolie carte avec le chat derrière la fenêtre qui regarde la neige a quasiment disparue (et c'est tant mieux...). Place à la modernité. Ce soir, il parait que plus d'un milliard de SMS seront échangés. Si tout va bien, vos voeux à la tante Simone qui vient de s'équiper d'un mobile dernier cri, arriveront demain un peu avant midi. Mieux vaut tard que jamais ! Et de toute façon, vous haïssez la tante Simone...
C'est aussi la bonne période pour prendre d'inébranlables résolutions.
Aaahh, rappelez-vous le nombre de fois où vous avez dit : "Cette année, je reprends le sport !" Douze mois plus tard, après avoir dépensé une petite fortune en achetant les dernières Nike à 250€, la seule chose que vous ayez reprise, c'est trois kilos supplémentaires... Ou encore "A partir de demain, j'arrête la clope". Et vous arrêterez ! Puis au bout d'une semaine, les ongles en sang et les nerfs à vif, vous tendrez honteusement un billet à votre buraliste qui vous accueillera les yeux humides de tendresse en vous souhaitant une bonne année...
Au seuil de cette nouvelle année, chacun est bien déterminé à ce que les choses changent et à l'heure où sautent les bouchons de champagne, dans l'euphorie du moment, les volontés semblent inflexibles.
Pour ma part, je prend tous les ans une bonne résolution.
Toujours la même.
Celle de ne prendre aucune bonne résolution, puisqu'il s'avère que c'est la seule que je sois en mesure de tenir.
Et puis ce dernier jour de l'année, c'est dans quelques heures, le moment tant attendu par tout un peuple en liesse : le Grand Monarque va nous adresser ses voeux. A nous, ses bons sujets.
Comme en 2007, 2008, 2009 et 2010, il va nous dire "Mes chers compatriotes, l'année qui se termine a été difficile..." Puis il ajoutera comme en 2007, 2008, 2009 et 2010 "Mais grâce aux réformes que j'ai engagées, ça ira mieux en 2012 ..." Et vous savez quoi ? pour la 1ère fois, il aura raison ! Ca ira mieux en 2012. Beaucoup mieux même, surtout à partir du joli mois de mai, lorsqu'il aura fait ses valises et quitté l'Elysée avec tous ses affidés.
C'est pourquoi je n'hésite pas à crier, du fond du coeur et d'une voix sincère  : MEILLEURS VOEUX VOTRE MAJESTE.

Quand à vous, amis lecteurs de mon blog, je vous souhaite de passer la meilleure année possible et d'avoir suffisamment de chaleur et d'amour autour de vous pour affronter les épreuves qui hélas ne manqueront pas.
Soyez fort et portez-vous bien.
A l'année prochaine...