Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

lundi 9 avril 2012

Canal Plus de moins...

Même si vous n'êtes pas branchés foot, vous avez forcement entendu parler ce dimanche du Clasico. Et tout ce battage vous a peut-être exaspéré.
Désolé, je vais en remettre une couche, mais pour vous apportez un éclairage autre que footballistique.
Avant d'en venir au coeur de mon billet, petite explication de texte. 
Le Clasico est souvent confondu, à tort, avec le derby.
Le derby est une confrontation entre deux clubs proches géographiquement, voire de la même ville : OL-St Etienne, Liverpool-Manchester, Arsenal-Tottenham...Il en existe dans tous les championnats.
Le Clasico d'appellation d'origine contrôlé est la double confrontation qui oppose chaque saison le Réal de Madrid et le FC Barcelone au sein du championnat Espagnol. Par extension, ce nom est également donné à toutes les rencontres pouvant avoir lieu entre ces deux clubs à l'occasion d'autres compétitions (Coupe du Roi, Champion league).
Cette rencontre entre les deux plus grands clubs d'Espagne est suivie dans tout le pays mais aussi dans le monde entier (400 millions de téléspectateurs en moyenne*) et est plus qu'un simple match.
L'antagonisme entre les deux cités va bien au-delà de la simple rivalité sportive, c'est un véritable affrontement idéologique entre deux régions ennemies : la Catalogne et la Capitale, à cause de  vieilles haines datant principalement de la période Franquiste durant laquelle les Catalans fut durement opprimés.
Heureusement, aujourd'hui le combat est redescendu essentiellement au niveau sportif.
La renommée médiatique planétaire de ce match a attiré bien des convoitises, notamment en France où la notion de Clasico a été importée dans les années 80. Il désignait les rencontres entre l'Olympique de Marseille et le PSG, symbole du combat province versus capitale. A l'époque, les deux clubs luttaient pour la conquête du titre de champion et leur rivalité était soigneusement entretenue par le président de l'OM, l'ineffable Bernard Tapie, spécialiste du jet d'huile sur les braises incandescentes.
Pour créer et entretenir la légende du Clasico à la française, il fallait un diffuseur. Ce fut Canal+ qui mis en musique pendant des années cette rivalité.
Hélas, ce qui devait être le sommet de la saison de foot tourna court bien vite. 
Sans préjudices des outrances verbales qui opposaient les deux clubs, les présidents, les joueurs, supporteurs et généraient des violences sur et hors des stades, ce sont surtout leurs performances sur le terrain qui vira au fiasco. 
Quand l'un dominait, l'autre plongeait dans les tréfonds du classement (avec même une descente infamante en L2 pour l'OM) et leurs confrontations ont souvent donné lieu à des matches médiocres.
Le Clasico de ce dimanche de Pâques n'a pas échappé à la règle, comme prévu.
Pourtant, depuis le début de la semaine, Canal+ faisait monter la sauce avec des centaines de spots publicitaires diffusés, le paroxysme étant atteint le jour du match avec une journée spéciale : analyses, reportages, arrivée du bus en directe, 30 caméras pour couvrir la rencontre et 11 h d'antenne. 
La montagne va accoucher d un souriceau : certes, la chaîne cryptée a réuni 2,3 millions de téléspectateurs, mais la note donnée par les abonnés (10,8) confirme la médiocrité du spectacle proposé.
Toutes compétitions confondues, il y a eu 78 Clasico à la Française. On est loin des 215 (ou 242 selon les sources) Clasico Barça-Réal...
Alors pourquoi une telle débauche de moyens ? La réponse est évidente : l'arrivée de la chaîne de TV Qatari Al-Jazira. Non content d'avoir racheté le club de la capitale, les Qataris ont raflé à Canal+ la diffusion de toute la Ligue des champions entre 2012 et 2015,(sauf le premier choix) et une partie non négligeable du championnat de L1. 
Cette nouvelle chaîne de TV sera dirigée par Charles Biétry, l'homme qui a inventé le foot sur Canal+ et qui en est parti dans des conditions obscures. La vengeance étant un plat qui se mange froid, et C.Biétry étant affamé, il a commencé à puiser dans le vivier des journalistes de Canal, à commencer par l'excellent Darren Tulett, l’excentrique mais néanmoins excellent spécialiste du foot anglais.
Canal+ a fait du football l'une de ses vitrines pour séduire les abonnés. Son autre fer de lance, le cinéma s'épuise dans la mesure où les nouveaux films paraissent en DVD de plus en plus tôt après leur sortie. Il est donc vital pour la chaîne cryptée de séduire un maximum de nouveaux abonnés avant le démarrage de sa concurrente.
Si pendant des décennies le foot à fait vivre, et bien vivre Canal+, on peut légitimement s'interroger sur la stratégie de la Ligue de football.
La chaîne cryptée a largement contribué non seulement à sauver le cinéma français (les cinémas Allemand et Italien ont disparus corps et biens) mais également promu et médiatisé nombres de petits sports confidentiels, sans parler du rugby qu'elle a sauvé de l'agonie en permettant son passage au professionnalisme.
Si Canal+ se trouvait fragilisé, c'est tout un pan du sport français qui serait menacé, à commencer par le foot lui-même.
Mais ça, "les gros pardessus" de la Ligue s'en foutent. Ils ne pensent qu'à faire entrer un maximum de fric pour approvisionner le tonneau des danaïdes des clubs français, sans pour autant obtenir de résultats probants au niveau des résultats.
Affaire à suivre...et en attendant, portez-vous bien.


*Pour les puristes, le record mondial est détenu par le match Liverpool-Manchester, 500 millions de téléspectateurs le 15 octobre 2011...