Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mercredi 2 mai 2012

N'ayez pas peur...

Ce soir aura lieu le grand débat, celui que tout le monde attend, celui qui peut changer la donne.
Pour moi, ce débat est du pipeau.
A moins qu'un des candidats ne pète carrément les plombs et se jette à la gorge de son adversaire, il ne se passera rien de déterminant. Chacun sera dans son registre, avec comme seule ambition de ne pas sortir la bourde qui le mettrait en difficulté.
Les caciques de droite attentent ce moment avec gourmandise. Ils annoncent déjà que leur favori va exploser le pâle Hollande, l'éparpiller aux 4 coins du studio et montrer que celui qui à l'envergure d'un président, c'est lui, et personne d'autre.
Je vous le dis : ils prennent leurs rêves pour des réalités.