Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

vendredi 4 mai 2012

Piqûre de rappel...

S'il y a un domaine dans lequel  notre futur-ex-monarque n'a jamais varié, c'est bien l'enfumage. Ce vendredi il a déclaré : "Comment accepter cet étalage d'injures, de calomnies et ce torrent d'outrances ?". Contrairement aux apparences, ce n'est pas de la teneur de la campagne menée par la droite dont il parlait, mais de lui-même...On croit rêver. Il continue tranquillement d'attribuer à son adversaire tous ses propres défaut et ses sbires frappent toujours sous la ceinture.