Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mercredi 16 mai 2012

Casses-toi, pov'con...

Avant le combat des législatives, il faut que je vous parle de quelques polémiques récurrentes qui commencent sérieusement à me taper sur les nerfs.

1ère polémique : la condamnation de J-M Ayrault. Dès que son nom a été évoqué, on a ressorti cette condamnation pour fait de favoritisme. On l'évoque à chaque fois que son nom est prononcé. Quand j'écris "on", il faut lire la droite bien sûr qui ne se lasse pas d'évoquer le sujet, sans craindre curieusement les éventuelles foudres de la justice puisque évoquer sa condamnation, qui date de 1997, pourrait constituer un délit. Pourtant, à propos de justice, certains UMP pourraient bientôt avoir à faire avec quelques juges d'instruction, à commencer par J-F Copé.