Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

samedi 14 novembre 2015

Vendredi 13 novembre 2015...

Tout en rêvant à un éventuel gain à l'Euro-millions, je regardais le match de foot avec une certaine satisfaction, notre équipe montrant plutôt bonne figure face aux Allemands champion du monde.
Lorsque vers la fin du match le commentateur a annoncé que dès le coup de sifflet final, la chaine passerait en édition spéciale suite aux événements qui se déroulaient dans Paris, j'ai aussitôt zappé sur BfmTv et là, je suis passé de la douce euphorie à l'horreur des images d'attentats.
Mais comment une telle ignominie est-elle possible ? Comment des êtres humains peuvent-ils massacrer froidement d'autres êtres humains ?
En cette douce soirée du vendredi 13 novembre 2015, des femmes et des hommes sortent pour passer une bonne soirée. Ils voulaient voir un match de foot, assister à un concert ou simplement boire un verre ensemble. Ils voulaient s'amuser, danser, faire des rencontres et peut-être rencontrer l'amour.
Une autre rencontre les attendait, celle de barbares décervelés, à qui ont à fait croire que la musique, que le sport, que les bistrots c'est mal, c'est interdit par Allah. On leur fait croire qu'en tuant un maximum de mécréants et en se sacrifiant eux-mêmes, ils accéderaient à une vie éternelle et enchanteresse.
Putain de connards !
Putain de religion !
Je ne suis pas un belliciste, pourtant je pense que désormais, la seule solution est l'éradication de cette vermine. Il faut aller porter le fer sur le terrain, là où ils se sont installés et d'où ils envoient leurs émissaires de la mort. Il faut les traquer sans répit et les éliminer sans merci. Rappelons-nous de la phrase de Charles Pasqua : "il faut terroriser les terroristes". L'état islamique est un état barbare comparable au nazisme qui ne fut vaincu que par les armes et lorsque l'Allemagne fut quasiment rasée. Nous ne ferons pas l'économie d'une intervention sur le terrain, quelqu'en soit le coût.
Et ici, en France, il faut arrêter de jouer les nounous avec ceux qui se radicalisent et partent s’entraîner à tuer en Syrie et autres aimables contrées. A leur retour, il faut leur remettre le cerveau à l'endroit, de gré ou de force.
Il faut également que les musulmans se fassent entendre très fort, qu'ils ne se contentent pas de belles paroles mais qu'ils passent aux actes, en arrêtant pour certains de protéger ces  crapules car on ne me fera pas croire que leurs activités ne sont pas connus de leurs proches. Faute de quoi, ces événements finiront par se retourner contre eux et leur situation deviendra impossible dans un pays qui, pour la plupart, est le leur.
Enfin, il faudra bien finir par s'interroger sérieusement sur le rôle équivoque joué par certains pays arabes, Qatar et Arabie Saoudite en tête, qui sont de notoriété publique les financiers de ces mouvements islamiste, et donc les complices objectifs de ces assassins. Les joueurs du PSG sont-ils fiers de porter sur leur maillot le nom d'un état qui finance les terroristes ?
Lors des attentats de janvier contre Charlie, j'avais durement ressenti la disparition de Cabu, le Grand Duduche de ma jeunesse. Malgré tout, j'avais gardé une certaine distance émotionnelle vis-à-vis de cet événement et je n'ai pas vraiment adhérer au slogan "Je suis Charlie".
Aujourd'hui, "je suis toi, je suis nous", en empathie totale avec tous ces malheureux et je ressens profondément la souffrance de leurs proches.
Et maintenant ? Malgré les mesures restrictives prises, sans doute à juste titre, par les autorités, il faut sortir, aller au spectacle, boire, rire, chanter bref, il faut continuer à vivre sans peur et faire un pied de nez à ces islamistes. Car dans le cas contraire, si nous nous recroquevillons sur nous-mêmes, ces salopards auront atteins leur but : nous terroriser…
Dites, bientôt les dirigeants du monde entier se réuniront à Paris avec comme objectif "sauver la planète".
C'est bien !
Mais s'ils commençaient par "sauver les hommes" en luttant contre la barbarie ?  





jeudi 3 septembre 2015

De pire en pire...

Il y a quelques jours, en cette fin d'été torride, je vous disais toute la honte que j'éprouvais en apprenant la découverte de ces cadavres de migrants découverts dans un camion.
Vous avez été très nombreux à lire ce billet et à le partager.
Tant mieux, c'est la preuve qu'ils restent encore quelques femmes et hommes de bonne volonté dans ce pays !
Mais le pire peut-être restait à venir.

Ca :


Des vagues qui viennent tranquillement battre le sable d'une plage de sable fin. 
Et un petit enfant allongé sur le sable.
Mort !
Pensez que si vous n'étiez pas né au bon endroit, ce petit corps sans vie pourrait-être celui de votre fils.
Pensez à ses souffrances et à sa terreur lorsqu'il s'est retrouvé dans l'eau,
Pensez au désespoir de ses parents qui n'ont rien pu faire pour le protéger…
Bravant tous les dangers, viennent-ils chez nous pour profiter de la générosité de notre système de santé, viennent-ils pour avoir le dernier smartphone sorti, les nouvelles Nike, viennent-ils remettre en causes nos racines judéo-chrétiennes pour les remplacer par leur propre religion ?
Non, rien de tout ça.
Ils espèrent simplement que nous leur donnerons juste la possibilité de vivre dignement.
Rien de plus…
Pensez qu'au moment même où des paysans, sur-gavés de subventions se permettent, au volant de leurs tracteurs valant plusieurs dizaine de milliers d'euros, de bloquer la capitale d'un pays comme la France, des enfants crèvent parce que leurs parents espéraient en nous pour leur offrir une vie meilleure.
Pensez que pas un journal national n'a publié cette abominable photo, comme ils auraient du le faire.
Pensez que selon un  sondage, 56% de français sont opposés à l'accueil de migrants ou de réfugiés (voir en bas)…
Pensez que tout ça se passe dans un pays ou un homme, un seul, va encaisser 14 millions d'euros de prime pour avoir mis sur le carreau 10000 employés…et où un footballeur de 19 ans est parti jouer en Angleterre pour 80 millions d'euros !
Pensez qu'on nous annonce que Hollande et Merkel évoquent des "initiatives" pour les migrants
Pensez qu'une réunion exceptionnelle des ministres de l'Intérieur européens est prévue le 14 septembre. (Mais d'ici là, encore combien d'enfants noyés) ?
Pensez !
Et pleurez…




Et si vous avez encore des hésitations à choisir votre camp, je peux vous aider camarades Dans cette étude, le clivage le plus marqué concerne la sensibilité politique, puisque 68 % des sondés de gauche se disent favorables à l’accueil des migrants contre 38 % seulement à droite.
Les sympathisants Europe Ecologie/Les Verts sont les plus favorables à cette idée (73 %), suivis des électeurs socialistes (68 %) et du Front de Gauche (56 %). L’opposition la plus marquée se trouve chez les électeurs Front national (91 %), que je conchie, suivis par les sympathisants UMP/Les Républicains (67 %).pareil !
Les sondés proches de l’UDI sont majoritairement favorables à l’accueil de migrants (à 66 %), tout comme ceux du MoDem (à 67 %).



vendredi 28 août 2015

J'ai honte...

J'ai honte !
Oui, ce matin j'ai honte.
J'ai appris la nouvelle par la TV et la presse :
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche
Je n'en crois pas mes yeux.
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche, et moi, je suis là, dans mon salon à me demander comment perdre ces quelques kg qui gâchent ma petite vie de nanti…
J'ai honte !
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche, je pense à eux, à leurs espoirs quand ils ont quittés leur pays en espérant trouver une vie meilleure chez nous, pour eux mais surtout sans doute pour leurs enfants…
J'ai honte !
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche, je ne peux m'empêcher de penser aux tourments qu'ils ont du endurer, aux souffrances, aux privations. J'entends, oui j'entends les pleurs des enfants, je vois, oui je vois les visages apeurés de ces femmes et celui résignés de ces hommes. Car les hommes ont sans doute été les premiers à comprendre que ceux qui les avaient entrainé dans cette aventure n'étaient que d'ignobles salopards exploiteurs de la misère humaine.
Pourtant, même dans leurs pires cauchemars, comment auraient-ils pu imaginer que leur parcours se terminerait à pourrir entassés à l'arrière dans un camion, sur une aire d'une belle autoroute de cette belle Europe si convoitée, si espérée.
J'ai honte !
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche
Alors je suis allé sur Facebook et sur Twitter, ces fameux réseaux sociaux qui sont parait-il le reflet de notre société.
Je pensais que ma honte et mon indignation seraient largement partagés.
Hélas !
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche et ce qui préoccupe la blogsphère, c'est un Vert qui ne veut plus être Vert, c'est l'avenir de Sarkozy, c'es l'essentiel interrogation de savoir si Marine Le Pen sera-t-elle au second tour en 2017…
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche et la blogsphère s'en fout. Elle a d'autres chats à fouetter.
Et justement, à propos de chats, ne vous aviser surtout pas de dire ou pire de faire le moindre mal à un chaton, parce que là, vous aller comprendre votre douleur. Vous serez vous aux gémonies, exécutés sur la place publique de Facebook.
Dans notre pays, mieux vaut donc être un adorable petit chaton qu'un salaud de migrant.
D'ailleurs, les migrants sont-ils des vrais hommes ? Physiquement, ils ne nous ressemblent pas, ils sont mal habillés, sales, ils sentent probablement très forts et ils ne parlent même pas le français…
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche, mais finalement on en arriverait presque à se dire que c'est bien fait pour eux…
Pourtant,  il y a pire que tous les abrutis qui sévissent sur Facebook ou Twitter.
Les hommes politiques…
Avez-vous entendu leurs déclarations ?
Oui ?
Et ça ne vous a pas donné envie de vomir.
"Il semble que les victimes étaient des migrants, dans une opération de trafic d’êtres humains "a déclaré le porte-parole du premier ministre hongrois. Il est fort hein ?
Le ministre des affaires étrangères autrichien, Sebastian Kurz, avait prévenu que son pays pourrait envisager de procéder à "des contrôles plus stricts à la frontière". Bonne idée, des contrôles pour résoudre le problème.
 Toutefois le pompon revient à la championne toutes catégories de la langue de bois, j'ai nommé Angela Merkel qui a dit, et je la cite textuellement,  que ce nouveau drame était "un avertissement pour que l’on se mette au travail, pour résoudre ce problème et faire preuve de solidarité".
Mais elle se fout de notre gueule la Teutonne !
Un avertissement !!!!
Mais combien de morts lui faudra-t-il pour passer de l'avertissement à la sanction ?
Pour que l’on se mette au travail !!!
Il serait grand temps de s'y mettre non ? Alors, faisons encore une réunion au sommet, puis des déclarations solennelles creuses comme des cannes à pêche et rendez-vous au resto pour un bon gueuleton bien arrosé…
Faire preuve de solidarité !!!
L'Europe dépense des milliards pour subventionner des activités dont nous pourrions aisément nous dispenser et pour aider ces gens en détresse, on mégotte !
Que vaut la vie d'un homme, fut-il migrant ?
En bas de chez moi, la communauté urbaine de Nice vient de dépenser 230 000€ pour un petit rond-point dont tout le monde cherche encore l'utilité.
Combien de vies pourraient-être sauvées avec tant d'argent ? Hélas, la vie d'un sous-homme ne pèse rien dans les urnes, alors qu'un beau rond-point, ça rapporte des voix.
Oui, elle se fout de notre gueule et avec elle tous les politicards qui nous mène en bateau.
Le problème des migrants ne se résoudra pas en multipliant les contrôles, mais en agissant à la source, chez eux.
L'Erythrée* par exemple, dont sont issus nombre de migrants. Ce pays est sous le joug d'un épouvantable dictateur qui a réduit son pays en un immense bagne où la vie humaine ne vaut rien, où pour un simple regard mal interprété des gens sont arrêtés, jetés en prison et ne réapparaissent jamais. Le service militaire est obligatoire pour tous les jeunes, garçons et filles, de 17 ans jusqu'à... la quarantaine ! Il commence par dix-huit mois de camp disciplinaire, avec viols des jeunes femmes...
On comprend que ceux qui cherchent à fuir cet enfer ne soient pas effrayés par l'idée d'un long voyage vers des terres qu'ils savent plus clémentes.
Ces faits sont connus de la communauté internationale. Agit-elle en conséquence ? 
Bien sûr !
La Chine est très présente en Erythrée, le Qatar fournit de l'argent frais, la Mafia italienne exploite des hôtels sur la mer Rouge et l'Union européenne... a fourni en 2007 une enveloppe de 122 millions d'euros pour cinq ans.
Vous avez compris ?
Alors que la SEULE solution serait d'intervenir militairement pour renverser ce Caligula moderne ce n'est pas près d'arrivé, l'Europe préfère ramasser les morts et faire des beaux discours. A ce régime, le flux migratoire n'est pas prêt de se tarir.
D'autant que l'on pourrait aussi agir en démantelant les filières d'immigration. Mais on ne les trouve pas parait-il. On est capable d'envoyer une sonde spatiale à plusieurs centaines de millions de km de la terre, de la faire se poser, de récupérer des photos pour voir si par hasard il n'y aurait pas quelques bactérie en train de copuler, mais repérer un camion de clandestins sur les routes Européennes, ça non, c'est impossible.
J'ai honte !
Plus de 70 migrants retrouvés morts dans un camion en Autriche
Cette phrase tourne en boucle dans ma tête et m'obsède
Il y a des jours comme celui-ci où on regrette de faire partie de l'espèce dite humaine. On préfèrerait être un chien à son pépère ou un chat à sa mémère pour ne pas avoir à subir ce genre de tourments…
Ce long billet ne m'a pas vraiment apaisé, car que faire ? 
Je me sens impuissant. 
Tout juste puis-je vous demander, si toutefois vous ressentez la même honte que moi, de partager ce billet et le faire connaître autour de vous. Voire d'écrire vous aussi pour dire aux autres tout ce que cette horreur vous inspire…


 *Source : Chercheur, journaliste, écrivain, Léonard Vincent vient de publier "Les Erythréens" aux Editions Rivage.
  


vendredi 3 juillet 2015

Les Guignols supprimés ? Et alors...

Sur Twitter, une pétition circule pour sauver les Guignols, parait-il menacés de suppression d'antenne à la prochaine rentrée.
Non mais franchement, faut vraiment être à la ramasse pour s'associer à ce genre d'action. D'abord, moi les Guignols, il y a longtemps que je ne les regarde plus, en fait depuis qu'il ne sont plus drôles et ça ne date pas d'hier. Ensuite, voir des politiques voler au secours d'une émission qui les ridiculise à longueur d'année, voilà qui en dit long sur la mentalité des dits politiques, toujours prêts à dire n'importe quoi pour masquer la pauvreté de leurs discours.
Juppé, qui n’est pas connu pour être un gai luron, qui ambitionne de devenir Président de la République Française, qui fustige Hollande pour un oui ou pour un non, n’a pourtant pas hésité à Twitter :

Est-ce qu'il se rend compte qu'il est totalement grotesque ?

J'entends quelques experts éclairés (forcément) nous dire que ce serait la fin de  " l'esprit Canal". Là, je me marre.
 "L’esprit Canal ", est mort et enterré depuis belle lurette.
 Abonné de la première heure, je peux témoigner que Canal a été une chaîne extraordinairement innovante à ses débuts. C’était le Top 50 de Marc Toesca et ses petits clous, format d’émission musicale jusqu’alors inconnu, c’était la retransmission des matches de foot, avec Charles Biétry aux manettes, magistralement filmés et qui révolutionnait l’approche de ce sport, jusque là sclérosé par les reportages plan-plan du service public.
C’était enfin et surtout quelques émissions monumentales comme Nulle Part Ailleurs, avec le petit (en taille) mais tellement talentueux Gildas, les duos complètement déjantés De Caunes-Garcia (qui ne se souvient de Didier l’embrouille, Gérard Langdepüte, Ouin-Ouin dit Pine d'huître…etc… Tiens, à propos de Ouin-Ouin, une petite gâterie à déguster :


Si vraiment on veut chercher un "esprit Canal", c’est sans aucun doute auprès du quatuor des Nuls qu’il faut le chercher.
Il était composé de quatre membres : Bruno Carette, Alain Chabat, Dominique Farrugia et Chantal Lauby. Pendant une décennie, ils vont animé l'antenne avec des émissions toutes plus farfelues les unes que les autres : Objectif Nul et Nulle Part Ailleurs, émission pendant laquelle ils font le portrait de l'invité, des fausses publicités, des sketches en direct et bien sûr un journal télévisé revu et corrigé, le JTN, tous les soirs à 19 h 55. Les sketches très drôles et complètement décalés, quand à leurs fausses pubs, elles étaient à hurler de rire. La preuve :

Malheureusement Bruno Carette meure  fin 1989.
Ils prennent une année sabbatique en 1989, et pour palier leur absence, Canal va lancer les fameux "Guignols de l'Info"...
En 1992, les Nuls arrêtent la télévision alors qu'ils sont au sommet de la gloire.
Ils ne seront jamais vraiment remplacés, les comiques troupiers qui vont leur succéder n'arriveront jamais à leur cheville (les Deschiens, les Robin des Bois)...
Les Guignols vont continuer leur chemin et atteindre leur apogée avec les marionnettes des Chirac, Miterrand, Rocard, bref toute la classe politique, mais aussi les Papin, Platini, Nanard Tapie et surtout l'ineffable Johnny et son fameux "AhqueuuuCoucou" !


Aujourd'hui, on est à des années lumière de cette créativité.
Alors, ne comptez pas sur moi pour lever le petit doigt pour défendre ces pauvres Guignols devenus si pathétiques.
Pourtant, sont-ils les seuls responsables de la situation ? 
Et si ce n'étaient pas les Guignols qui étaient devenus moins bons, mais les politiques ?
Je vous laisse méditer là-dessus...

samedi 20 juin 2015

L'armée des ombres...

A la fin de mon dernier billet, je vous annonçais que Raffarin venait d'en sortir une bien bonne, une de celles dont il a le secret, bref une Raffarinade…
Raffarin, vous connaissez non ? Il n'a pas joué dans Notre Dame de Paris, mais quand on le voit de profil, c'est carrément Quasimodo, et de face, on comprend qu'il a du effacer une porte en pleine figure ou alors il a été bercé trop près d'un mur.
Mais je m'égare…
Raffarin c'est ce type de droite qui délivre perpétuellement des leçons à la gauche, oubliant qu'il a été le plus mauvais premier ministre du plus mauvais président de la 5ème république, l'immense dépendeur d'andouilles Chirac ! (nous sommes bien d'accord que Sarkozy est classé hors concours).
Que propose-t-il ?
"Nous avons dans notre monde rural un déficit démographique important. Très souvent, on ferme des écoles. On pourrait très bien en sauver un grand nombre en faisant en sorte qu'une, deux ou trois familles puissent venir dans un certain nombre de villages…On ferait en sorte que l'étranger, au lieu de venir déranger, vienne sauver un territoire" !
Bref, comme nos grandes villes ont déjà leur lot de problèmes avec les banlieues difficiles, il propose de glisser la poussière sous le tapis en refilant le problème à la France profonde.
Passons sur les commentaires de nos amis du FN qui jurent que "Charles Martel doit se retourner dans sa tombe" et que bientôt on ne dira plus Colombey les Deux-Eglises mais "Colombey les Deux-mosquées" ! Peut-être qu'un téméraire pourrait leur murmurer que tous les migrants ne sont pas des arabes, mais ce serait perdre son temps.
Comme pour les églises qu'on pourrait transformer en mosquée, la question mérite d'être posée.

C'est vrai que répartir une centaine de milliers de migrants sur 550000km² et au milieu de 65 millions d'habitants ne parait pas insurmontable. Sauf qu'il faut aussi les loger, nourrir, soigner et leur trouver du travail. C'est cette dernière condition qui dans  la situation actuelle pose problème. Nos campagnes se meurent, il n'y a plus d'activité donc d'emplois, de moins en moins de médecins, les services publics ferment les uns après les autres (au passage, merci Sarkozy) et les commerces sont tous partis depuis longtemps (demandez à Raffarin, c'est lui qui a donné le coup de grâce). Sans parler de l'hostilité prévisible des autochtones… En outre, les rares emplois saisonniers dans l'agriculture sont déjà occupés par les gens de l'est, et on ne va tout de même pas remplacer nos roumains par des Erythréens !
Ce n'est donc certainement pas la solution.
Alors quoi ?
Et bien je propose d'ouvrir un parc de loisirs, où nous pourrions nous promener le dimanche en famille en observant les migrants, tout en dégustant des pop-corn. Chaque ethnie aurait son enclos : les Maliens, les soudanais, les Erythréens…etc.…Vous savez vous à quoi ressemble un Erythréen ? Et bien voilà une bonne occasion de se distraire tout en éduquant vos enfants à moindre frais. Ca permettrait en outre de faire du fric, les coûts d'exploitation seraient minimes car des gens capables de traverser la méditerranée sur une coquille de noix sont présumés costauds, et pour les nourrir, une boulette de riz par jour devrait amplement suffire…
Vous vous demandez si c'est du lard ou du cochon, vos yeux n'en croient pas leurs oreilles ? Difficile de faire plus loin dans l'abject ?
J'ai évidement écrit ces lignes par pure provocation....
Et pourtant, la réalité rejoint parfois la fiction.
Mis à part le droit d'entrée, ce parc à migrants existe, chez nous en France, à la frontière Italienne. A Menton :

Au fond, la jolie ville de Menton...
Heureusement, il y a en France des gens de bonne volonté, beaucoup de gens de bonne volonté, bien plus nombreux que ce que les merdias vendus veulent nous faire croire. Il y a en France des gens qui s'investissent sans compter pour aider ces malheureux. Jean-Jacques Delorme, un ami Facebook, habite Menton et est un de ces volontaires admirables qui n'acceptent pas cette situation. Je partage sa colère et salue ici son dévouement et son engagement.



Alors quelle solution ? Gérer l'urgence, d'accord, mais après, sur le long terme ?
Il y a dans le monde plus d'un milliard d'humains qui vivent dans la misère la plus absolue et qui aspirent à une vie non pas confortable comme nous la connaissons chez nous, mais juste décente.
Ils sont pour la plupart d'entre eux victimes de régimes politiques abominables qui exploitent, volent, tuent sans pitié.
Pour essayer de comprendre la situation, prenez-le temps de suivre ce lien et de lire cet article :


Essayez ne serait-ce qu'une seconde, de vous imaginez vivant dans ce pays, dirigé par Issayas Afeworki, un démon sanguinaire qui a résisté et vaincu l'Ethiopie de Hailé Sélassié (aidé par les Etats-Unis), et celle de Mengistu, (soutenue et armée par les Soviétiques et les Cubains), elles-mêmes dictatures monstrueuses, et qui a transformé son pays en camp de concentration, à son profit exclusif. Vous comprendrez alors pourquoi ces gens s'entassent sur des radeaux de fortune pour fuir ce pays où l'espoir en l'avenir est un mot inconnu.
Nous voyons apparaitre ici les raisons de notre responsabilité : "la Chine est très présente en Erythrée, le Qatar fournit de l'argent frais, la Mafia italienne exploite des hôtels sur la mer Rouge et l'Union européenne... a fourni en 2007 une enveloppe de 122 millions d'euros pour cinq ans".
La solution est sans aucun doute là : arrêtons de soutenir tous ces tyrans qui exploitent leur population, qui détournent les richesses de leur pays, qui bâtissent des fortunes colossales qu'ils mettent à l'abri dans nos banques. Arrêtons d'acheter leurs matières premières toujours moins chères et payons enfin le juste prix.
Car soyez certains qu'un Erythréen à qui on donnerait la possibilité de se nourrir, de s'éduquer, de se soigner, bref de vivre normalement en élevant décemment sa famille, n'aurait aucune intention de venir chez nous. Il préférera vivre chez lui, dans le pays de ses ancêtres, là où il a ses racines.
Hélas, pour se faire, il faudrait réorienter notre système économique mais les multinationales veillent à ce que ce système perdure pour continuer à gaver leurs actionnaires.
Les Issayas Afewerki d'Erythrée, Mswati III (c'est un roi) du Swaziland, Robert mugabe du Zimbawe, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, en Guinée équatoriale, Yahya Jammeh, en Gambie, Paul Kagame, au Rwanda, j'en passe et des pires peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Les cris de souffrance de leurs peuples ne les ont jamais empêché de dormir et ce ne sont pas leurs amis industriels occidentaux qui viendront troubler leurs nuits.
Tout cela va donc perdurer…
La question est jusqu'à quand ?
Jusqu'à quand des centaines de millions d'hommes vont-ils accepter supporter qu'une poignée de privilégiés les exploite jusqu'à la moelle ?
Jusqu'à quand vont-ils prendre le risque de mourir dans cette méditerranée pour espérer que leurs familles vivent ?
Jusqu'à quand nos "démocraties" vont-elles les refouler tant bien que mal avant d'être submergées par cette armée des ombres ?
Jusqu'à quand laisserons-nous un ancien président tenir des propos ignobles pour récupérer quelques misérables voix de quelques misérables salopards ? Si vous avez manqué cet épisode, visionnez-le ci-dessous et faites attention de ne pas vomir sur votre clavier. Soyez attentifs et écoutez les rires abjects des porcs de l'assistance…

Vous avez remarquez que ce sinistre abruti a retrouvé tous les tics qu'il avait abandonné fut un moment (chassez le naturel, il revient au galop) et qu'il est très fort en calcul : une moitié dans la cuisine+un quart dans le salon+un quart dans la chambre et le reste dans la chambre des enfants !!!! En comptant comme ça, il ne faut pas s'étonner qu'il ait ruiné la France.
Ca y est, ce que je redoutais tant s'est produit, j'ai dérapé, me voilà branché sur Sarkozy. J'arrête tout de suite parce que là, je peux vous tenir le crachoir pendant des heures. Ce sera pour une autre fois, vous ne perdez rien pour attendre.
D'ici là, oubliez vos préjugés et toutes les fadaises que la droite et son allié le FN vous débite à longueur de journée, relayées par des merdias aux ordres, formatés pour distiller en permanence le poison de la discorde entre les Français, au profit d'un porc qui a pendant 5 ans, et pour notre plus grand malheur, été le président de notre pays.
Portez-vous bien et à bientôt...

jeudi 18 juin 2015

Alors ? Deus vult ou Inch Allah ?...

Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman a eu une idée : transformer les églises inoccupées en mosquées. Aussitôt, une nuée de grenouilles a bondi hors des bénitiers en hurlant au blasphème, à l'image du dandy Sarkozyste Charles Consigny  qui demande si "on le droit de préférer des églises désertes, abandonnées, magnifiquement laissées vides et silencieuses, témoignant par leur seule présence de la civilisation qui les a construites, cette civilisation dont elles ont été à la fois l'œuvre et l'artisan, l'origine et la conséquence, l'incarnation"...et qui évidemment répond que non.
L'idée est-elle si choquante ?
Posons le problème :
D'un côté, il y a des églises vacantes, désertées par les fidèles et victimes de la crise de vocation des catholiques mais ceux-ci vous diront que dans une église, même abandonnée, il y a toujours la présence de Dieu. Moi, je réponds  que dans une église abandonnée, il n'y a que des courants d'air et de l'humidité. Et au bout d'un moment, les courants d'air et l'humidité font que les murs se désagrègent où pire, que le toit s'affaisse.
Dans ce cas, il y a deux solutions :
     -soit on laisse les choses en l'état, et inéluctablement, l'édifice devient une ruine
     -soit on répare.
Et si on répare, qui finance les réparations ? Les contribuables communaux. C'est le paradoxe français qui veut que même le pire bouffeur de curé mettra la main à la poche pour réparer cette église qu'il honnit.
De l'autre côté, il ya des musulmans qui cherchent des espaces où prier. Et lorsque des fidèles veulent prier, ils trouvent toujours un endroit pour le faire. Dans la rue, ou pire dans des caves ou des sous-sols sordides, lieux propices à tous les dérapages loin des regards et des oreilles.
Les intégristes cathos se refusent à laisser Mahomet entrer dans une église, même désaffectée. Ils préfèrent même que certaines soient transformées en hôtel où des couples légitimes ou pas peuvent se livrer à la fornication sans se préoccuper de l'éventuelle présence du petit Jésus.
A l'opposé, certains esprits éclairés et tolérants pensent que "Ce serait un bond en avant, une avancée et un apport intéressant dans le dialogue islamo-chrétien que ces églises soient réutilisées à des fins culturelles et sociales"…D'aucuns vont encore plus loin dans la démarche et font des proposition loin d'être stupides, par exemple celle-ci  :



Cette proposition n'a pas fini de faire des remous...
Moi, je suis assez d'accord sur le principe, à condition que ces églises-mosquées soient vendues. Après tout, l'Arabie Saoudite, le Qatar  et toutes ces sympathiques démocraties ont les moyens d'offrir des lieux de cultes à leurs fidèles. Au lieu de leur payer des ceintures d'explosifs, qu'elles leur payent des mosquées, tout le monde y retrouvera son compte...
Je vous laisse sur cette reflexion, le père Raffarin vient d'en démouler une bonne qui méritera commentaire... 

mardi 9 juin 2015

Toc-toc *

Quand la patronne se lève de très bonne heure pour aller bosser (5H), je suis aussi réveillé. J'ai alors le choix entre deux solutions : rester au lit et essayer de retrouver le sommeil ou me lever et trouver une occupation.
C'est cette dernière solution que j'adopte toujours, car je n'arrive jamais à me rendormir et j'ai horreur de trainasser au lit quand je suis réveillé.
Donc, ce matin, debout…
Car j'ai une idée derrière la tête. Une fois le petit déjeuner pris et la patronne partie, je vais aller à la pêche.
Et oui, cette année, j'ai pris le permis.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
CliquerLa semaine dernière, j'avais fait une première tentative en allant sur la Cagne. Hélas, cette jolie petite rivière est quasi inaccessible, du moins à l'endroit que j'avais choisi. Déjà, impossible de se garer sur la route qui longe la rivière. Quand à l'accès à l'eau, il est rendu très difficile par une végétation extrêmement touffue et des rives pentues.
Cette fois, j'ai choisi l'Esteron, un affluent du Var et je me dirige vers le petit village de Roquesteron.
 Ce n'est qu'à une trentaine de kms de la maison, mais il faut compter quasiment une heure de trajet. Nous sommes dans le parc naturel des pré-Alpes d'Azur, petit frère du Mercantour. Pour atteindre mon but, pas 100 mètres de ligne droite, que du virage, mais une route large et bien entretenue qui parfois longe des à pics vertigineux.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
La rivière est une merveille. Elle coule dans une gorge aux pentes couvertes de forêt. Ses eaux cristallines et bondissantes murmurent leur petite musique rafraichissante.
Remontant lentement le courant, je suis écrasé par la beauté des lieux.
Seul au monde…
Seul ?
J'ai le sentiment qu'un regard me vrille la nuque, m'insufflant comme un petit malaise.
C'est que nous sommes dans le territoire du loup et si la bête n'est pas réputée pour attaquer les humains, je me dis que si le lupus a le choix entre un bouquetin bondissant et un type un peu enveloppé avec des bottes aux pieds, son choix va être vite fait.
Je me retourne vivement et que vois-je ?
Rien, sinon cette nature sauvage magnifique. 
Il fait une chaleur écrasante et parfois je dois résister à l'envie de me plonger dans ces eaux bleues...
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Au bout de 4 heures de crapahutage pas toujours facile, sans avoir rencontré âme qui vive, je rentre à la maison, épuisé, mais les yeux encore éblouis par ces paysages somptueux.
Y'a de quoi non ?
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Comment ?
Et les truites ?
Ah oui les truites !
Ne vous inquiétez pas pour elles, elles sont toujours dans leur belle rivière, ondulant dans le courant en guettant leurs proies.
Qu'elles en profitent tant qu'elles peuvent, car je reviendrai…


 * La technique de pêche qui consiste à remonter le long de la rivière en prospectant les postes où se cachent les truites s'appelle "la pêche au toc...

samedi 30 mai 2015

Samedi 31 mai 2015

Comme chaque semaine, je pousse le caddy dans mon hypermarché favori lorsque dans l'allée centrale, je tombe en arrêt devant une montagne d'aspirateurs, de cocottes minute, de robots, fers à repasser...
Les arts ménagers d'antan seraient-ils de retour ? Non, mieux : dimanche, c'est la fête des mères...
Dans les années soixante, à peine sortie de la dure période de pénurie de la guerre, la société considère la femme comme la "fée du logis". Peu d'entre elles travaillent, elles sont cantonnées à l'éducation des enfants et aux tâches ménagères. Aussi, quelle joie de recevoir en cadeau un appareil d'électroménager ! D'autant qu'à cette époque, ces appareils sont encore relativement coûteux  et constituent le cadeau idéal pour la fête des mères.
D'ailleurs, cette fête des mères est cause nationale. C'est le régime de Vichy qui met cette manifestation à l'honneur mais elle sera institutionnalisée par une loi du 24 mai 1950 signée par le président de la République et qui dans son article 1er proclame : "la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la "Fête des mères et cette fête est fixée au dernier dimanche de mai"…
C'était un temps où on se contentait de petits plaisirs simples. Quelle maman ne s'est pas pâmée  en recevant un splendide collier de nouilles, généralement accompagné d'un petit poème illustré d'un dessin laborieusement colorié ?
Mais depuis, la société de consommation est arrivée et aujourd'hui, la Fête des Mères c'est aussi surtout la fête des vendeurs d'électroménager.
Seulement voilà, cette habitude d'offrir un cadeau "utile", a du plomb dans l'aile. Car elle ramène au cliché de la femme assignée à sa place, la
cuisine,  et cantonnée aux tâches ménagères. Au siècle de la parité, des féministes et autres chiennes de garde, est-ce vraiment l'image des femmes que notre société souhaite donner ?
Pour Auchan, Carrefour, Darty et consorts, la réponse apparemment est oui.
Ne tombez pas dans leur piège mercantile. Vous voulez faire plaisir à votre maman ? Offrez-lui simplement des fleurs ou même un simple bisou. Et croyez-moi, pour elle, ce sera le plus beau jour de l'année.

Pour moi, il est passé le temps des colliers de nouilles et des petits poèmes…
Ce dimanche 31 mai 2015, me reviendront en mémoire tous ces instants de bonheur si fugitifs.
Je penserai à ma maman.
Alors, loin, très loin, dans une bourgade de la Nièvre, dans les yeux éteints d'une petite vieille recroquevillée dans son fauteuil, enfermée dans un monde dont elle seule possède la clé, une lueur fugitive s'allumera l'espace d'un instant : parce que à ce moment, elle saura, oui, elle saura j'en suis certain, que son fils pense à elle…   

Bonne fête à toutes les mamans et portez-vous bien ...

mardi 12 mai 2015

A l'attention de Bruno Lemaire...

Vous avez été un certain nombre à me faire remarquer, non sans raisons, que l'activité de mon blog à sombrer dans un état proche du néant.Plusieurs raisons à cela, mais j'en retiendrais deux principales : ma fainéantise congénitale et ma propension à ecrire des billets sans fin. J'ai donc décidé de produire de façon régulière des billets brefs. Et je commence tout de suite :

Ce matin, sur BFNtv, (il n'y a pas de faute de frappe) sévissait un des membres les plus éminents du gang des Ripoublicains (toujours pas de faute de frappe) dirigé par le nabot maléfique Sarkozy.
Ce sinistre individu donne son avis sur la visite de François Hollande à Cuba à Fidel Castro. Extraits :
     -"Le régime de Castro est une dictature de la pire espèce"...
     -"La rencontre Hollande/Castro n'est pas un moment historique mais pathétique"...
    - "Je suis fasciné par la complaisance de la gauche française vis à vis du régime castriste qui est une dictature de la pire espèce qui a opprimé des dizaines de milliers de Cubains (…) qui a contrôlé la liberté de la parole à Cuba, qui a emprisonné et fait violence aux homosexuels de Cuba"...

Je vous fais grâce du reste qui est à l'avenant, il n'a pas de mots assez durs pour fustiger le Président.

A-t-il tout à fait tort ? Le Président Hollande n'aurait-il pas du prendre exemple sur son prédecesseur dans ce domaine. Celui-ci faisait très attention à ses rencontres internationales et ne fréquentait que les grands démocrates. Démonstration :




Deux pour le prix d'un
Là, on monte en gamme...
Et on termine en beauté avec le boucher de Damas...

Conclusion : soit Bruno Lemaire a la mémoire sélective, soit c'est un misérable petit soldat qui agit sur ordre sans réfléchir, l'un n'excluant pas l'autre d'ailleurs.
Je vous laisse vous forger votre propre opinion.
Portez-vous bien et à très bientôt...

vendredi 13 février 2015

Pour échapper à 50 nuances de Grey...

Depuis le début de la semaine, tous les médias nous bassinent à l’envi : après avoir été vendu à plusieurs millions d’exemplaires, l’adaptation cinématographique de 50 nuances de Grey sort enfin en salles mercredi. Donc, mercredi, je file au cinoche…
Première surprise, dans la file d’attente, beaucoup de jeunes filles et de femmes seules. Deuxième surprise, le film est annoncé tout public. J’en conclu finement que questions sensations, mieux vaut le porno du samedi soir sur Canal+…
Je suis le flot qui se dirige vers la salle 11 où le chef-d’œuvre est proposé, mais moi j’entre dans la salle 3, celle où est projeté  IMITATION GAME.

mardi 20 janvier 2015

Nicolas est de retoouuur♪♪et jeuuu l'aime♫touuuujours♫♪♫...

2012...
Rappelez-vous, on était en pleine campagne des présidentielles. Sur mes blogs, je m'en donnais à cœur joie pour dézinguer celui que, par respect, j'appelai encore Sarkozy, ignorant alors toutes ses turpitudes passées, présentes et à venir. J'étais inspiré, quasiment en transe pour écrire mes billets.
Hélas, Hollande fut élu...

jeudi 8 janvier 2015

Le Grand Duduche est mort...

Ce mercredi 7 janvier, je monte dans ma voiture, au retour de quelques courses. Comme d'habitude j'allume la radio pour écouter les Grandes Gueules sur RMC. Au ton des animateurs, je comprends tout de suite qu'il s'est passé quelque chose de très grave…
Arrivé à la maison, j'allume la Tv et en même temps je branche France Info. Ce sont eux qui vont m'apprendre que parmi les victimes de la tuerie chez Charlie Hebdo  figurent 4 dessinateurs.
Pour acheter assez régulièrement leur journal, je les connaissais bien et j'appréciais leur humour provocateur et dévastateur, mais parmi eux il en est un qui me parlait plus particulièrement et 24 H plus tard, je ne m'en remets toujours pas :