Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

samedi 14 novembre 2015

Vendredi 13 novembre 2015...

Tout en rêvant à un éventuel gain à l'Euro-millions, je regardais le match de foot avec une certaine satisfaction, notre équipe montrant plutôt bonne figure face aux Allemands champion du monde.
Lorsque vers la fin du match le commentateur a annoncé que dès le coup de sifflet final, la chaine passerait en édition spéciale suite aux événements qui se déroulaient dans Paris, j'ai aussitôt zappé sur BfmTv et là, je suis passé de la douce euphorie à l'horreur des images d'attentats.
Mais comment une telle ignominie est-elle possible ? Comment des êtres humains peuvent-ils massacrer froidement d'autres êtres humains ?
En cette douce soirée du vendredi 13 novembre 2015, des femmes et des hommes sortent pour passer une bonne soirée. Ils voulaient voir un match de foot, assister à un concert ou simplement boire un verre ensemble. Ils voulaient s'amuser, danser, faire des rencontres et peut-être rencontrer l'amour.
Une autre rencontre les attendait, celle de barbares décervelés, à qui ont à fait croire que la musique, que le sport, que les bistrots c'est mal, c'est interdit par Allah. On leur fait croire qu'en tuant un maximum de mécréants et en se sacrifiant eux-mêmes, ils accéderaient à une vie éternelle et enchanteresse.
Putain de connards !
Putain de religion !
Je ne suis pas un belliciste, pourtant je pense que désormais, la seule solution est l'éradication de cette vermine. Il faut aller porter le fer sur le terrain, là où ils se sont installés et d'où ils envoient leurs émissaires de la mort. Il faut les traquer sans répit et les éliminer sans merci. Rappelons-nous de la phrase de Charles Pasqua : "il faut terroriser les terroristes". L'état islamique est un état barbare comparable au nazisme qui ne fut vaincu que par les armes et lorsque l'Allemagne fut quasiment rasée. Nous ne ferons pas l'économie d'une intervention sur le terrain, quelqu'en soit le coût.
Et ici, en France, il faut arrêter de jouer les nounous avec ceux qui se radicalisent et partent s’entraîner à tuer en Syrie et autres aimables contrées. A leur retour, il faut leur remettre le cerveau à l'endroit, de gré ou de force.
Il faut également que les musulmans se fassent entendre très fort, qu'ils ne se contentent pas de belles paroles mais qu'ils passent aux actes, en arrêtant pour certains de protéger ces  crapules car on ne me fera pas croire que leurs activités ne sont pas connus de leurs proches. Faute de quoi, ces événements finiront par se retourner contre eux et leur situation deviendra impossible dans un pays qui, pour la plupart, est le leur.
Enfin, il faudra bien finir par s'interroger sérieusement sur le rôle équivoque joué par certains pays arabes, Qatar et Arabie Saoudite en tête, qui sont de notoriété publique les financiers de ces mouvements islamiste, et donc les complices objectifs de ces assassins. Les joueurs du PSG sont-ils fiers de porter sur leur maillot le nom d'un état qui finance les terroristes ?
Lors des attentats de janvier contre Charlie, j'avais durement ressenti la disparition de Cabu, le Grand Duduche de ma jeunesse. Malgré tout, j'avais gardé une certaine distance émotionnelle vis-à-vis de cet événement et je n'ai pas vraiment adhérer au slogan "Je suis Charlie".
Aujourd'hui, "je suis toi, je suis nous", en empathie totale avec tous ces malheureux et je ressens profondément la souffrance de leurs proches.
Et maintenant ? Malgré les mesures restrictives prises, sans doute à juste titre, par les autorités, il faut sortir, aller au spectacle, boire, rire, chanter bref, il faut continuer à vivre sans peur et faire un pied de nez à ces islamistes. Car dans le cas contraire, si nous nous recroquevillons sur nous-mêmes, ces salopards auront atteins leur but : nous terroriser…
Dites, bientôt les dirigeants du monde entier se réuniront à Paris avec comme objectif "sauver la planète".
C'est bien !
Mais s'ils commençaient par "sauver les hommes" en luttant contre la barbarie ?